J’aimerais avoir le courage d’avouer…

J’ai décidé de profiter de cette occasion pour parler d’un sujet extrêmement délicat qui est pas mal commun de nos jours. Le fait qu’il y a des choses qui nous empêchent de montrer aux autres ce qu’on est vraiment.

Personnellement,  j’eus jamais le courage, et honnêtement je doute que je l’aurais même dans le future,  de vraiment dire les choses que je faisais ou pensais aux personnes qui  me sont les plus chères. La peur de briser des relations, de faire souffrir ou d’amener des jugements furent toujours présentes. À chaque bêtise, moment de vérité ou situation anormale une tonne de questions revenaient sans arrêt : Comment vont-elles le prendre ? Que vont-elles penser ? Est-ce que ça va causer des gros changements ? Les conséquences vont-elles être graves ? L’impact va-t-il être trop puissant ? Est-ce que je vais le regretter ? Vont-elles le savoir ?, etc. Énormément des questions de ce type me traversèrent l’esprit à chaque fois.  Et je me dis que c’est pareil pour tout le monde. C’est pour ça qu’on a touts pleins de secrets. Il y en a qui se firent très vite découvert comme il y en qui sont toujours là. Mais ce que je trouve le plus drôle est comment c’est presque impossible de trouver la réponse à la question principale : Est-ce que ça vaut la peine ?

J’espère que ma décision de parler en général vous a fait réfléchir et j’attends impatiemment de recevoir des commentaires pour voir vos perceptions.

Justicière Inatteignable.

One Response to J’aimerais avoir le courage d’avouer…

  1. ameimmoderee says:

    Bonjour,
    j’ai lue ton texte puis j’ai trouvé simplement deux fautes dans tout ton texte. J’ai voulu t’en faire part car l’une d’elle est (future) celui-ci prend pas de (e) et l’autre est ton (touts) celui-ci prend pas de (s). Pour la suite toute est parfait. Pour la situation dont tu vie je te comprends mais, sérieusement tu devrais être honnête avec les gens qui te côtoient c’est sûre que tu peux les blesser des fois mais c’est mieux que tu leurs disent ce que tu penses ou tu ressens de eux en face. À la place que ceux-ci l’apprennent par quelqu’un d’autre que toi parce que cela blesse encore plus. Tu leurs aura caché ou mentie et crois-moi cela est deux fois plus pire que si tu avais été honnête avec eux. Je ne sais pas si tu connais le proverbe (tout viens par se savoir un jour où l’autre) c’est tout ce dont je voulais te dire. Je te laisse réfléchir sur ceci. À bientôt.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s