Un aveu

 

 

Mots Irrévérencieux, au départ, était enfant unique.  Un jour, il décida qu’il ne voulait plus l’être.  Mo’ a donc plaidé, supplié, boudé et, oui, menacé l’Univers puis, un bel après-midi en Avril 2000 naquit sa petite sœur.

Rapidement, Mo’ fit trois importantes révélations : 

  1. Les nouveaux-nés sont laids.
  2. Les nouveaux-nés sont plates.
  3. Les nouveau-nés sont extrêmement avares d’attention.

Le point trois est, pour notre histoire, le plus important.

 Mo’ a commencé à déprécier sa sœur.  Depuis son arrivée au monde, la quantité d’attention qu’il se voyait accordé avait largement diminué.  Un jour, fou de rage, Mo’ cria à l’innocente (qui avait à ce moment là trois ans) :

 «Je te déteste!  J’aimerais que tu sois morte!»

 Les paroles étaient méchantes, certes, mais ce qui s’arriva ensuite était plus terrible encore.  Quelques temps après que Mo’ eut fait cet horrible souhait, sa petite sœur tomba malade.  Elle fut diagnostiquée comme ayant une pneumonie, ce qui était souvent fatal. 

 Mo’ a été si fortement frappé par la culpabilité qu’il n’a pu faire rien d’autre que de s’effondrer en larmes. 

 Heureusement, l’enfant a survécu et ces sentiments sont partis avec le temps, toutefois Mo’ n’a jamais tout à fait oublié l’évènement. 

 Mots Irrévérencieux aimerait pour s’excuser auprès de sa petite sœur pour ses mots cruels et jaloux exprimés lors de sa jeunesse et profiter de l’occasion pour conseiller à tous ses lecteurs de faire très très attention à ce qu’ils disent sous l’effet de la colère.  Les mots sont puissants…                

Publicités

4 Responses to Un aveu

  1. ombreoctogonale says:

    Bravo! Je regardé avec l’enseignant et tu n’a aucune faute! Il y a seulement quelque chose d’étrange dans ton texte (mis à part l’histoire elle-même). Pourquoi as-tu écris nouveaux-nés de deux facons différente?

    Ombre Octogonale

  2. moustiquemauvais says:

    salut, je croix que tu n a que nouveaux-nés ne prend pas de « x ».

    Si j’étais ta soeur, je serais vraiment ravis que tu me dit que m’aime et que tu ne voulais pas dire ces mots. Je t’aimerais encore.

    moustique m.

  3. tempeteimprevue says:

    je ne trouve pas d’erreur tu as fait un bon travail je suis content d’avoir réussi a sauver ta petite soeur et j’espère que tu aprendras à l’aimer comme un vrais frère.

    sérieusement ne souhaite jamais la mort a quelqu’un même tes enemis la vie répond toujours de facon chaotique. bonne chance tempete imprévue.

  4. ogiveimpie says:

    Bonjour Mo’
    J’ai bien aimé ton texte… Malgré qu’il soit quasiment trop parfait pour avoir été écrit par un simple élève de secondaire 5. Je m’apprête à te voler une phrase pour mon poème. Nottament « Les mots sont puissants ».
    Merci et bonne soirée.

    Ogive Impie

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s