Chercher à se déprendre…

Voici mon poème…

Dans cette claire obscurité de la nuit…Une jeune femme était couchée sous un arbre.

Elle était là.

Sous l’étreinte des feuilles qui étaient tombées sur le sol. Elle se tenait clouée contre terre, elle ne pouvait bouger, prisonnière de sa propre statut de pierre.

Elle était là

Elle était loin d’être laide, mais déjà ses larmes avaient meurtri sa peau de pêche. 

Elle était là.

Affaiblie, pareil à un semblant d’amour qu’il avait pu lui donner.

Malgré la fin de cette histoire elle vivait le début d’un nouveau jour.

Elle s’enfuit, puis revient…puis se libère enfin de son emprise…

Elle était là, enfin libre comme cette nature qui l’entourait depuis le tout début…

Océan magique!!

 

 

 

2 Responses to Chercher à se déprendre…

  1. anonymusinutile says:

    Salut océan magique ! Comme tu l’as surment constaté j’ai utilisé une de tes figures de style ! Très bon poème en passant !!!!
    Anonymus Inutile

  2. chienmaigrichon says:

    Bonjour Oceanmagique,

    J’ai utilisé ton antithèse «Malgré la fin de cette histoire elle vivait le début d’un nouveau jour.»

    Bonne après-midi.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s