La fin de Charlie…

C’était le matin du 14 mars 1994, la chaleur étouffante m’englobait le corps, des bruits aigus me perçaient les oreilles, puis une odeur répugnante me donnait un mal de tête. C’était la première fois dont j’étais entré dans une place si horrible, si atroce que celle-ci. Jamais n’aurais-je pu imaginer cette place comme cela. La chambre dont j’étais entré en premier était remplie de personnes qui semblaient être nerveux, puis d’une dame, en particulier, qui semblait s’être baignée dans sa propre sueur. Ensuite, on m’amena rencontrer un individu plutôt attachant. Cet homme aux cheveux bruns et aux yeux noirs me semblait très familier, comme si je l’avais déjà rencontré auparavant. Sa voix douce me donnait indice du mystère de son identité cachée. J’avais presque décodé son énigme, jusqu’à ce qu’il me le dévoila lui-même. Après notre courte conversation, cet homme m’avait fait rencontrer la femme qui suait, mais qui avait une beauté extravagante. Elle avait des cheveux blonds, des yeux verts, puis les plus belles taches de rousseur enrobant la plus grosse partie de sa figure. Pareille à l’homme précédent, sa voix me semblait plutôt familière. Les 2 personnes m’ont dit une phrase presque identique, mais j’avais un peu de misère à distinguer un mot en particulier. Quelques secondes de réflexions passèrent, puis, enfin, j’ai réussi à décoder le mystère! Ces 2 personnes sont mes parents! Puis les phrases qu’ils mon dit étaient : « Je suis ton père, mon petit Charlie » et « Je suis ta mère, mon petit Charlie ».

J’étais né!
___________________________

Le 4 juin 2010, la journée de mon championnat de football. Mes parents m’encouragèrent du haut des gradins. Tout ce que j’entends est le cri de ma mère qui dépassa celui de tous les autres parents. Je pouvais voir mon petit frère Ludovic et ma petite soeur Ariel jouer dans le parc devant le terrain de football qui, celui-ci, mesura au moins 100 mètres de long puis 50 mètres de large. Tout à coup, le sifflet de commencement se déclencha, puis le bottez du botteur de l’équipe adverse alla aussi haut que je puisse le voir. Ça faisait 10 ans que je jouais à ce sport, dont 9 ans que je suis capitaine de mon équipe. Malheureusement, chaque fois qu’il y avait un championnat, je devenais nerveux. Mais pas cette fois-ci, je me sentais assuré. Enfin, après quelques secondes, la balle se déposa brusquement dans mes mains, puis mes petites jambes commencèrent à bouger. Je vu un gars venir de ma gauche, mais j’ai réussis à l’esquiver. Ensuite, un autre garçon essaya de me heurter par la droite, mais je m’en suis échappé à la dernière seconde. Finalement, un des adversaires réussit à me plaquer à la ligne de 50 verges. On m’avait toujours dit que si je dépassais la ligne de 30 verges, j’avais bien fait mon travail. On m’avait également dit que, si je continuais le bon travaille, je serais professionnel plus tard dans ma vie. Ça fait 3 quarts, 4 minutes et 47 secondes, puis nous avons une dernière chance pour gagner notre première partie. Notre petit caucus est terminé et notre poule est placée sur le ballon, les fesses à l’air. Notre quart arrière est également là, derrière lui, prêt à recevoir le ballon. Une fois reçu, le quart arrière prit un élan, puis lança le ballon le plus fort qu’il pouvait, jusque dans le fond du terrain, où j’étais placé seul pour attraper cette superbe passe, qui pourrait gagner notre premier match.

Publicités

4 Responses to La fin de Charlie…

  1. InventionOptique says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants – 4
    Les dialogues sont vivants – 4
    Tes descriptions sont intéressantes –5
    La narration me plait –5
    J’aime ton style d’écriture – 5
    Ton histoire est agréable à lire – 5
    J’ai envie de lire la suite! – 5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J’ai aimé la partie de football que tu nous a décrit. Je me sentais dans la foule en train de crier pour l’équie de Charlie, mais en même temps je sentais la pression que Charlie avait sur ses épaules.

    Voici ce que j’ai moins aimé : Je n’ai pas vraiment moins aimé quelque chose, mais le début, lorsque tu dcritta naissance, me dit que tu as adoré le livre C’est pas moi, je le jure!

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Je veux savoir toute l’histoire, mais surtout, je veux savoir si Charlie a attrapé le ballon

    Bonne journée

  2. moustacheminable says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –4
    Les dialogues sont vivants –4
    Tes descriptions sont intéressantes –5
    La narration me plait –5
    J’aime ton style d’écriture –5
    Ton histoire est agréable à lire –5
    J’ai envie de lire la suite! –5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : Le choix des mots utilisés

    Voici ce que j’ai moins aimé : Le thème de football.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Si Charlie a gagné son premier match de football.

  3. papillonmauve says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –4
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –4
    Les dialogues sont vivants –1
    Tes descriptions sont intéressantes –5
    La narration me plait –4
    J’aime ton style d’écriture –4
    Ton histoire est agréable à lire –5
    J’ai envie de lire la suite! –5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J’ai beaucoup aimé la description de sa naissance et de la partie de football.

    Voici ce que j’ai moins aimé : J’aimerais voir plus de dialogues.
    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : J’aimerais savoir comment se passe le reste de la partie de football.

  4. fleuronctueuse says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants – 4
    Les dialogues sont vivants –
    Tes descriptions sont intéressantes – 5
    La narration me plait – 5
    J’aime ton style d’écriture – 5
    Ton histoire est agréable à lire – 4
    J’ai envie de lire la suite! – 4

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : Le début de ton roman.

    Voici ce que j’ai moins aimé :L’histoire du football.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Si Charlie a été le champion du jeu.

    Fleur Onctueuse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s