Ma ‘belle’ semaine de relâche!

DRINGGGG! La cloche sonna dans l’école secondaire de Beaconsfield. Elle indiquait la fin des cours, c’était un vendredi avant le long congé de mars et tous étaient aussi heureux l’un que l’autre de partir en vacances. Dès le son de la cloche, les corridors de la petite école étaient remplis d’élèves, chacun parlant de leur plan de la semaine de relâche. Certains partaient en voyage dans le sud, d’autres en excursions de ski et même quelques-uns en croisière en Europe. Un peu bousculée par le monde si pressé de quitter, je marchais en direction de mon caissier accompagné de mon amie Camille. Nous aussi étions heureuses d’enfin pouvoir laisser nos cours de chimie et de mathématiques pendant une semaine complète. L’école semblait être habitée par une sorte d’énergie positive, tout le monde était heureux. J’ai même cru apercevoir le sourire de M.Audette, le professeur d’éducation physique de l’école qui lui, n’était JAMAIS heureux de voir ses élèves. À chacun de ses cours il nous disait à quel point il détestait son travail et qu’il ne pouvait plus attendre le jour où sa retraite viendrait. Je crois que nous attendions ce jour avec une plus grande impatience que lui. Il était vieux et pas très sympathique, ses cours étaient ennuyants et longs et il n’était même pas capable de faire la moitié des activités qu’il nous proposait. Camille et moi poursuivions notre chemin vers nos caissiers qui se retrouvaient, l’un à côté de l’autre en plein centre de la salle principale. On appelait cette salle la salle des 4-5, car c’était là que les secondaires quatre et cinq passaient leurs pauses et leurs heures de dîner. Moi, je n’avais qu’une chose en tête; trouver mon copain, et partir à son chalet pour faire du ski pendant la semaine complète. Depuis plusieurs semaines déjà, j’attendais se moment avec grande impatience. Il m’avait raconté toute sorte d’histoires qu’il avait vécues avec ses amis au chalet, tout le monde parlait de son chalet, c’était quasiment un privilège de pouvoir y aller. En plus, il allait m’amener au centre de ski St-Sauveur et m’apprendre à skier, se serait ma première fois. Il m’a fallu beaucoup d’argumentation auprès de mes parents pour obtenir leur ‘ok’ mais maintenant, je l’avais et je partais dès dimanche matin.
– Et toi, Camille, que fais-tu pendant la semaine de relâche?, dis-je
– Je n’en suis pas encore certaine, sûrement quelques randonnées en ski de fond avec ma famille, dit-elle avec un peu de déception.
Je ressentais un peu de pitié pour Camille qui n’avait pas beaucoup d’ami et qui se retrouvait souvent seule. Mais pas question de l’inviter au chalet de Mathieu, notre semaine était déjà organisée parfaitement. La meilleure semaine de relâche de ma vie m’attendait encore. Arrivée à ma case, je rempli mon sac d’école de tout mes devoirs pour la semaine et souhaita un beau congé à Camille. Je me dirigeai vers le coin de la salle 4-5 où mes amis et moi se rencontrions d’habitude pendant les pauses et à la fin de la journée. Étrangement, Mathieu n’était pas là mais la majorité de mes copines l’étaient. Nous échangeâmes nos plans et horaires pour la semaine. Une de mes amies, Laurence invita tout le monde chez elle mercredi après-midi pour aller patiner et écouter des films en fin de soirée. Je lui expliquai que je ne pouvais pas y aller puisque j’allais à St-Sauveur pour la semaine. J’étais presque heureuse de pouvoir utiliser cette raison comme excuse, je me ventais d’avoir une si belle semaine en perspective.

 

2 Responses to Ma ‘belle’ semaine de relâche!

  1. desordreordonne says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –4
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –4
    Les dialogues sont vivants –4
    Tes descriptions sont intéressantes –4
    La narration me plait –4
    J’aime ton style d’écriture –4
    Ton histoire est agréable à lire –4
    J’ai envie de lire la suite! –4

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J’ai bien aimé le personnage principal, elle me semble très sympatique et je me tarde d’en savoir plus à son sujet.

    Voici ce que j’ai moins aimé : J’ai cependant moins apprécié le fait que cette histoire se passe dans un lieu commun, que je connais, car cela m’empêchait un peu de laisser place à mon imagination.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : J’aimerais voir quelques péripéties dans leur fameuse semaine au chalet, peut-être une chicane de couple ..un triangle amoureux..bref quelque chose qui viendrait chambouler la semaine parfaite du personnage principal.

  2. tortueivre says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 3
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants – 3
    Les dialogues sont vivants – 4
    Tes descriptions sont intéressantes – 4
    La narration me plait – 3
    J’aime ton style d’écriture – 3
    Ton histoire est agréable à lire – 5
    J’ai envie de lire la suite! – 4

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : Le personnage principale

    Voici ce que j’ai moins aimé : La manière dont tes phrases sont formulées .

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Je ne veut pas qu’elle n’y aille pas au chalet !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s