Belzébuth

À cette époque j’avais 5 ans. J’étais un chat à caractère dépressif. Et oui! La maladie c’était carrément emparée de tout les membres de mon corps surtout de mon cerveau qui en contenait déjà à peine. J’était née je me souviens plus trop où, mais dans ce temps-la, ma mère était une pute et s’était fait assassiner par un psychopathe de matou enragé. Le soir même de l’assassinat de ma mère je fus devenu le chat le plus misérable de toute la planète. Le soir même, je marchais dans une petite ruelle à l’allure plutôt salle et lugubre et au fond de celle-ci il y avait un petit garçon. Il ne me donnait pas l’envie  d’aller le voir, car il était roux et laid et le gros matou enragé qui venait tout juste d’assassiner ma mère ressemblait étrangement à celui-ci. Malgré mes envies folles de lui sauter au visage parce qu’il ressemblait trop à l’assassin de ma mère, je fis un homme de moi et je décidai d’aller le voir en espérant qu’il me rapporterait chez lui dès ce soir. Je n’avais vraiment pas envie de vivre dehors et de vendre mon corps comme ma mère le faisait si bien, moi, tout ce que je désirais à cet instant même de mon existence était de pouvoir dormir sous un toit au chaud et à l’abrit de prédateur dangereux. Alors je décidai de me présenter devant lui avec l’allure du chat botté dans le film Shrek. Je m’étais surpassé. Je ne croyais jamais qu’un jour j’allais être un professionnel de l’hypocrisie. Je m’approchai vers celui-ci avec mon aire constant insincère. J’étais plutôt fier de ma performance. Je sentais mon petit cœur battre fort grâce au spectacle que je venais de donner. Plus j’incarnais mon personnage avec confiance, plus les yeux du petit garçon s’illuminaient. J’aurais pu voir tout la voie lacté dans ses yeux tellement il était épaté de mon numéro.

C’est à partir de ce jour-là que j’habitais chez ce petit rouquin. Sa mère était d’une tendresse impressionnante, elle me donnait toute l’affection que je n’avais jamais eu de ma propre mère, mais le papa lui, était tout le contraire de cette jolie dame. Il était contrôlant, agressif et surtout répugnant avec ses long cheveux roux. Par chance, cet homme n’était jamais là, car il travaillait tout le temps et quand il était à la maison l’ambiance devenait vraiment étrange. La jolie dame prenait une allure agressive comme celle de son mari et devenait plutôt méchante avec son petit garçon qu’elle recouvrait d’amour quand celui-ci était absent. Je n’étais pas le chat le plus intelligent au monde, mais je pouvais m’apercevoir de ces comportements bizarres qui se déroulaient devant mes yeux. Je me disais que cette dame devait être vraiment malheureuse et effrayée de son mari, car aussitôt qu’il passait le cadre de la porte, elle devenait une toute autre personne. Je le détestais plus que jamais. À toutes les fois qu’il venait à la maison, moi, j’allais dehors me promener pour attendre qu’il reparte travailler, mais à partir de cette fameuse soirée d’octobre je ne voulu plus retourner chez moi, car j’avais fait connaissance d’une magnifique chatte prénommée Élisabeth. C’était assurément la huitième merveille du monde.

Publicités

3 Responses to Belzébuth

  1. oceanmagique says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –4
    Les dialogues sont vivants –
    Tes descriptions sont intéressantes –5
    La narration me plait –4.5
    J’aime ton style d’écriture –4
    Ton histoire est agréable à lire –5
    J’ai envie de lire la suite! –5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé :
    j’ai beaucoup aimé ton style d’écriture et ton histoire est vraiment originale!

    Voici ce que j’ai moins aimé : J’ai trouvé que les phrases étaient trop longue et qu’il manquait de virgules.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : À toi de m’impressioner.

    Continue… Qui sait? tu es peut-être une future écrivaine…
    Retourne voir pour ta syntaxe.

  2. ChameauMachiavélique says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants – 4
    Les dialogues sont vivants – 0
    Tes descriptions sont intéressantes – 4
    La narration me plait – 5
    J’aime ton style d’écriture – 4
    Ton histoire est agréable à lire – 4
    J’ai envie de lire la suite! – 5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : L’histoire en tant que telle est vraiment intéressante, les descriptions sont riches et bien utilisées.

    Voici ce que j’ai moins aimé : Quelques fois tu tournes autour des propos que tu veux dire dans ton histoire, en d’autres mots tu n’aboutis pas.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : J’aimerais bien savoir qu’est-ce qui va arriver.

  3. chevremesquine says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –3
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –5
    Les dialogues sont vivants –aucun
    Tes descriptions sont intéressantes –3
    La narration me plait –3
    J’aime ton style d’écriture –4.5
    Ton histoire est agréable à lire –4
    J’ai envie de lire la suite! –4

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J’ai aimé la relation entre les personnages.
    Voici ce que j’ai moins aimé : L’absence de dialogues.
    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Dialogue, moins de fautes d’orthographe…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s