Roberto Sanchez

– Bon matin, me chuchotait Sandra à l’oreille. J’étais si content de l’entendre, car d’habitude c’est plutôt le cadran qui me réveillait.

– J’ai déjà préparé ton petit déjeuner chérie.

C’est à ce moment-là que j’ai ouvert les yeux pour la première fois depuis douze heures. Je la voyais devant moi, elle était déjà tout habillée et prête à partir.

-Tu pars maintenant ? lui dis-je.

-Oui, j’ai une réunion ce matin à mon bureau.

Ah oui c’est vrai, j’avais oublié.

-C’est pas grave. Amuse-toi bien aujourd’hui.

Elle m’embrassa et partie, petite valise à la main. J’étais maintenant seul, entouré de murs blancs et quelques vieux meubles champêtres appartenant à ma mère. Sur ceux-ci, plusieurs cadres racontaient des souvenirs dont je ne me rappelais même plus. Des fleurs étaient disposées un peu partout, ce qui rendait la pièce plus invitante. Le ventilateur nous immergeait d’une brise de fraîcheur jour et nuit. Le soleil commençait à entrer par la fenêtre située à l’ouest de la chambre. J’ai décidé de me lever, il était sept heures et demi. Le plancher de bois était froid, ce qui accéléra ma marche à la cuisine. Mon déjeuner m’attendait toujours, mais il n’était plus chaud. J’avais trop tardé à me lever. Le café restait tout de même tolérable. Je le transvidai dans une tasse Thermos, m’habillai et allai à la toilette pour ensuite partir pour le bureau, enfin, c’est ce que je comptais faire.

À peine rendu à mi-chemin, j’étais déjà dans le trafic depuis vingt minutes. J’ouvris la radio pour passer le temps en compagnie de Paul Boucher. Cet animateur était le meilleur de sa catégorie. Il parlait des plus chauds sujets d’actualité, d’une façon humoristique, sans toutefois manquer de respect. Je l’admirais pour tout ce qu’il faisait. Je dus malheureusement lui couper la parole, car mon cellulaire sonnait.

-Allo.

-Bonjour Charlie, c’est Jo à l’appareil, comment vas-tu ?

-Je suis pris dans le trafic, mais sinon ça va.

-Parfait, écoute, le chef te demande, rends toi au 621 rue Salvador.

-D’accord, merci bien

-Pas de quoi, bye.

-Bye.

J’étais bien content, car j’avais maintenant beaucoup moins de route à faire. Dans cinq minutes je serais là-bas et l’émission de radio venait de se terminer. Elle était remplacée par de la musique nouveau genre, que je détestais au plus profond de moi.

Arrivé à destination je voyais des dizaines de véhicules. Il y avait des ambulances, des camions de pompier et énormément de policiers. En plus de toutes ces voitures, il y avait la foule aussi. Des dizaines et des dizaines de petits curieux du village qui ne voulaient rien manquer. J’ai dû prendre environ deux minutes avant de réussir à entrer dans le périmètre de sécurité. C ‘est mon collègue Jo qui m’a accueilli et qui m’a présenté la situation par le fait même.

-Content de te voir Charlie.

-Moi de même, alors qu’avons-nous ?

-Deux morts, un dans la cuisine avec une balle dans le pied, une à la hanche, une dans la main et finalement, une à la tête.

-Et puis l’autre Jo ?

-Même chose, lieutenant, mais dans la chambre à coucher au deuxième.

-C’est de la torture pure et simple.

-En effet.

-Les avons-nous identifiés ?

-Pas encore, lieutenant.

-Allons voir ça de plus près.

Je venais à peine d’entrer dans la maison et je pouvais déjà affirmer qu’ils n’étaient pas très frais. L’odeur était épouvantable, ils devaient moisirent ici depuis un long moment. C’est celui dans la cuisine que j’ai aperçu en premier. Je me suis arrêté net. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

-Lieutenant, est-ce que ça va ?

-Jo, cet homme s’appelle Roberto Sanchez

 

Publicités

6 Responses to Roberto Sanchez

  1. beletteordinaire says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –4
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –4
    Les dialogues sont vivants –3
    Tes descriptions sont intéressantes –5
    La narration me plait –4
    J’aime ton style d’écriture –4
    Ton histoire est agréable à lire –5
    J’ai envie de lire la suite! –5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : tes descriptions et la « fin »

    Voici ce que j’ai moins aimé : Il n’y a pas vraiment quelque chose que j’ai moins aimé…

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : je ne sais pas…

    -Belette ordinaire-

  2. ChameauMachiavélique says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 4
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants – 3
    Les dialogues sont vivants – 3
    Tes descriptions sont intéressantes – 3
    La narration me plait – 4
    J’aime ton style d’écriture – 4
    Ton histoire est agréable à lire – 3.5
    J’ai envie de lire la suite! – 4

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J’ai définitivement aimé ta narration, on s’intègre facilement dans l’histoire et le suspense.

    Voici ce que j’ai moins aimé : Les descriptions étaient simple et vague, on ne peut pas vraiment savoir comment les personnages sont psychologiquement.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Savoir qui était Roberto Sanchez.

    Chameau Machiavélique

  3. chachlikoriginal says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 3
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –4
    Les dialogues sont vivants –3
    Tes descriptions sont intéressantes –5
    La narration me plait –5
    J’aime ton style d’écriture –4
    Ton histoire est agréable à lire –5
    J’ai envie de lire la suite! –5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J`ai beaucoup aimé la fin car cela car j`en voulu en savoir plus, je veux vraiment savoir qui est Roberto Sanchez.( Et j`ai le nom! )

    Voici ce que j’ai moins aimé : Peut-être savoir qui est Sandra?

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Qui est ROBERTO SANCHEZ!! :D

  4. ombreoctogonale says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 3.5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –
    Les dialogues sont vivants – 5
    Tes descriptions sont intéressantes – 3.5
    La narration me plait – 5
    J’aime ton style d’écriture – 4
    Ton histoire est agréable à lire – 5
    J’ai envie de lire la suite! – 5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J’ai aimé les dernières phrases que ton texte. Sa nous donne envie de lire la suite.

    Voici ce que j’ai moins aimé : Je ne serais dire.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Encore des descriptions macabres!

  5. feuillemobile says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –4
    Les dialogues sont vivants –3
    Tes descriptions sont intéressantes –4
    La narration me plait –5
    J’aime ton style d’écriture –5
    Ton histoire est agréable à lire –5
    J’ai envie de lire la suite! –5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : La narration, l’histoire, les descriptions. En fait, j’ai trouver le tout simple et c’est ce qui m’a plu dans ton début de roman.

    Voici ce que j’ai moins aimé : Les intéractions entre les personnages ne sont pas assez détaillé, peut-être décrire plus la prochaine fois ?

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite :Connaitre le liens, ou la raison qui rattache Charlie à Roberto. Se connaisent-ils ? Se sont-ils déja rencontré ? Est-ce qu’ils sont amis de longue date ? En fait, savoir qui est Roberto Sanchez.

  6. feuillemobile says:

    sérieux, t qui ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s