Solitude

Ceci est l’histoire d’une petite fille, son nom était Michelle, je l’ai connue quand elle avait l’âge d’à peu  près cinq ans. Elle n’était pas une fille comme toute autre. Elle était très solitaire, elle n’avait pas d’amis à la maternelle, on pourrait même dire que personne  l’aimait, elle s’enfermait dans sa chambre après l’école et commençait à jouer avec toute sorte de poupées. Une fille manipulatrice avec un coeur extraordinaire. L’arrivée de son nouveau petit frère l’a beaucoup changé, elle ressentait encore plus de haine envers les autres. Le temps l’a changé dans un clin d’oeil, rendue à onze ans elle n’avait plus de coeur extraordinaire. Son coeur était plutôt devenu un coeur de pierre, un coeur glacial, un regard de la part de cette jeune fille pourrait te tuer psychologiquement une personne. Je sais que très, très, très au fond de son coeur il y a de l’amour, très au fond de son coeur se cachent des morceaux de ce coeur extraordinaire qu’elle avait quand elle était plus petite. Sa mère s’arrangeait pour essayer de détruire ce qui restait de son coeur sensible et ses espoirs avec ses mots. Michelle, une jeune demoiselle égoïste et très rebelle. Aujourd’hui, ça fait vingt ans, donc elle aurait vingt  et cinq ans. Je ne connais pas son age exact, car il faut bien dire que je ne suis plus sur cette terre mais plutôt sous la terre et ce fait déjà dix ans de cela, un accident de voiture m’a arraché la vie. En tout cas, je me rappelle encore de sa face angelicale, de ses beaux yeux verts clairs et comment oublier ses beaux cheveux bouclées blonds. Elle habitait avec ses parents et son petit frère qui était le nouveau membre de la famille.

Sa mère était une personne difficile à analyser. Sa personnalité était un mélange de charisme et de…enfin c’était une personnalité unique, de fois elle pouvait être très gentille envers la majorité des gens, mais elle était différente avec sa fille, on pourrait dire qu’elle la détestait d’une façon ou l’autre et la raison était vague. A chaque fois que la petite Michelle faisait quoique ce soit de mauvais sa mère la punissait avec ses mots cruels et blessants « Tu ne vas jamais être contente avec toi-meme et les personnes qui t’entourent. Tu vas être en solitude pour le reste de ta vie et personne va jamais t’aimer. Tu n’aura pas une famille. Tu n’as pas d’avenir. Tu es une mauvaise fille qui ne mérite rien, ni de la part de ton père, ni de la mienne.  » Son nom était  Justine, une trentaine d’années ou peut-etre moins. Bref, ses yeux étaient bleus comme la mer, ses cheveux étaient aussi bouclées et blonds que ceux de sa fille et elle avait une beauté écoeurante, toute femme a son entour était jalouse de cet jeune femme.

Son père par contre était une personne très calme qui ne serait même pas capable de faire mal a une mouche. Il ne savait pas comment blesser le monde. Il était un monsieur très sérieux et juste. Personne aux yeux verts, cheveux châtains avec une forme de nez très particulière.

Son frère était le contraire a Michelle ou c’est ce qu’on pensait. Dans le fond c’était une personne hypocrite, un menteur. Il n’osait pas de faire des bêtises devant ses parents, mais ailleurs c’était quelque chose d’autre. Beau jeune homme aux cheveux blonds bouclées et yeux bleus comme sa mère. Justine l’adorait. Son nom était Jacob.

 

Publicités

One Response to Solitude

  1. InventionOptique says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants – 5
    Les dialogues sont vivants – 3
    Tes descriptions sont intéressantes – 4
    La narration me plait – 5
    J’aime ton style d’écriture – 5
    Ton histoire est agréable à lire – 5
    J’ai envie de lire la suite! – 5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J’ai aimé l’histoire, je trouve que tu l’as bien écrite. Les personnages sont intéressents et dans n’importe quelle histoire, c’est ce qui compte le plus !

    Voici ce que j’ai moins aimé : Je n’ai pas vraiment détestait de quoi, mais les descriptions auraient pu être meilleures.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : J’aimerais bien que t’écris un roman ! Je veux TOUT savoir.

    Bonne journée

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s