Un lundi tragique

Bonjour chers lecteurs,

Voici mon début d’histoire:

Par un début de semaine habituelle, Luc, un vendeur de voitures, se rend au concessionnaire dans son beau camion luxueux. Il aimait bien les camions et surtout celui-ci, car il est un homme très grand et bien bâti et dans ce véhicule, il a toute la place qu’il veut. Ce matin là, les routes étaient congestionnées dû à une mauvaise température. Il pleuvait à boire debout, donc il était sûr d’arriver en retard à son travail. Comme il s’en doutait, il arriva à son bureau en retard ce qui n’était vraiment pas une habitude pour lui. Ce jeune homme de 26 ans rentra au bureau et commença que personne ne s’aperçoive qu’il était en retard. Il débuta comme tous les matins sa routine de dire un beau bonjour à tous ces collègues de travail. Devant son bureau il y avait celui d’une de ses meilleures amies. Il lui demanda comment avait été sa fin de semaine. Elle lui compta qu’elle avait toujours des problèmes avec son ancien copain, car il voulait qu’elle lui laisse une dernière chance ce qui n’était plus possible. Luc est quelqu’un qui adore écouter les autres et prend son temps pour bien consoler ceux qu’il aime. Après l’avoir fait bien rire, Luc partit dans son bureau et alluma son ordinateur. Il commença à travailler lorsque son patron apparut dans le cadre de la porte. Il se demanda ce qu’il avait fait de mal, car c’est bien rare que son patron vient le voir à cette heure-là. Surpris, Luc lui demanda :<< Bonjours Jacques, y a-t-il un problème ?>>. Jacques lui répondit :<Tu n’oubli pas quelque chose?>. Luc se demandait ce qu’il pouvait  bien avoir oublié. Après avoir vu l’expression dans le visage de Luc, son patron lui fit rappeler que c’était rendu son tour et qu’il devait apporter des cafés pour tous ces collèges. Luc avait complètement oublié cela du aux conditions routières, et il est devenu très mal à l’aise. Il prit donc son manteau et se dépêcha de partir. En même temps, un client entre en direction du bureau du directeur des ventes très fâché, car son véhicule neuf fait un drôle de bruit. Jacques demanda à Luc d’aller chercher les cafés avec le mécanicien et la voiture du client insatisfait pour voir d’où venait le problème.

Ils partirent et lorsqu’ils tournèrent le coin du stationnement du garage, la voiture ne faisait aucun bruit. Quelques rues plus loin il décida d’essayer comme il le faut la voiture pour entendre si vraiment il avait un bruit bizarre. Arrêté à une lumière, Luc regarda le mécanicien  assis au banc du passager et lui dit :<C’est ici que l’on va voir si la voiture fait vraiment du bruit>.Elle partit à toute allure et ils n’entendirent aucun bruit anormal, donc il poussa la voiture au maximum. Toujours rien. Maurice le mécanicien avait confiance en Luc, car il savait qu’il avait des années d’expérience en course automobile. Malgré ces années d’expérience, le pilote perdit le contrôle de la voiture à cause de l’asphalte mouillé et heurta brusquement un mur de ciment à plus de cent vingt kilomètres à l’heure.

Organisme motorisé

Publicités

2 Responses to Un lundi tragique

  1. MoucheImmortelle says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 3
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants – 2
    Les dialogues sont vivants – 1
    Tes descriptions sont intéressantes – 3
    La narration me plait – 3
    J’aime ton style d’écriture – 3
    Ton histoire est agréable à lire – 3
    J’ai envie de lire la suite! – 4

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : J’ai bien aimé l’histoire et l’élément déclencheur.

    Voici ce que j’ai moins aimé : J’ai trouvé qu’il n’y avait pas beaucoup de dialogue et je ne sais pas si c’est par exprès mais il y a au moins 2 places ou il deuvrait y avoir du dialogue et il est absent.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Quelque chose de plus excitant mais j’aimerai lire la suite de cette histoire, don continue!

  2. diatomeeimaginative says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original – 3
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants – 3
    Les dialogues sont vivants –2
    Tes descriptions sont intéressantes –3
    La narration me plait –3
    J’aime ton style d’écriture –3
    Ton histoire est agréable à lire –3
    J’ai envie de lire la suite! –3

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : La fin car l’histoire finit par Luc qui perd le contrôle, ce qui me donne le goût de lire la suite.

    Voici ce que j’ai moins aimé : Il manque les dialogues dans tes guillemets, cela m’a empêché de tout bien comprendre.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite :Que Luc ne meurt pas!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s