Léa.

Des sa naissance (21 juin 1960) Léa fut rejeter par sa mère du au fait qu’elle était très différente de sa mère .Comment peut-on l’être à la naissance aussi innocente? Une seul réponse la différence physique était tellement claire que sa mère la immédiatement rejetée. Elle n’avait pas beaucoup de choix que d’offrir son nouveau née à sa propre mère qui sous le choc accueillie sa petite fille Léa avec son amour inconditionnel si évident  .Quand  à son père lui n’avait  pas le choix .Le couple passait à travers leur propre difficultés qu’il se résilia à consacrer son nouveau née en échange de son mariage. Elle grandit toujours avec le sentiment de rejet que personne n’était vraiment la pour elle que sa grand mère Marthe. Elle l’apprit à marcher, elle était présente lorsqu’elle prononça ses premiers mots, etc. Le plus qu’elle vieillissait le plus que leur amour grandit et que Marthe commença à prendre Léa comme sa propre fille. Son père la visita régulièrement et l’amena  souvent a ces défile de mode .Par la suite il la ramena cher sa grand mère. Il faisait sa une foi par semaine. Apres un certain temps sa mère Hélène devint tellement jalouse que sa fille menait une vie avec quand même beaucoup d’amour  qu’elle décida de la reprendre de sa grand mère et de l’envoyer dans un couvent. Ou  elle avait le droit de sortir qu’une foi a chaque deux semaines . Léa se sentait misérable dans se couvent avec des religieuse aussi sévères et si loin de sa grand mère qu’elle ne revit plus jamais. A chaque Lundi elle avait des cours de piano elle devait faire très attention ou elle plaçait ses doigts, car sinon elle se faisait taper les doigts jusqu’à se qu’elle su comment jouer la chanson sans faire une erreur. Les soirées étaient pires coucher dans son lit elle respirait la cigarette que la gardienne fumait. A chaque matin l’alarme sonna à 5 heures pile fatiguées ou pas il fallait se lever pour se diriger vers la cuisine et prendre son repas. Que le repas soi bon ou pas elles n’avaient pas le choix de le terminer et de faire une prière pour remercier Dieu de se qu’elles avaient à manger. Souvent Léa pensait a sa grand mère elle pleurait mais elle se dit que peu importe ou elle était elle savait que sa grand mère l aimait toujours. Juste cette pensée lui donna assez de courage pour rester forte. Les années passèrent très vite quand Léa eu 18 ans elle avait déjà un bac en français et elle étudiait pour devenir esthéticienne. Le 21 Juin 1978 elle sortie du couvent avec une seule idée en tête revoir sa grand mère.

Publicités

2 Responses to Léa.

  1. bullemagique says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –5
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –5
    Les dialogues sont vivants –
    Tes descriptions sont intéressantes –1
    La narration me plait –5
    J’aime ton style d’écriture –5
    Ton histoire est agréable à lire –4
    J’ai envie de lire la suite! –5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé :l’idée que tu as choisi, ce n,est pas clicher.

    Voici ce que j’ai moins aimé : il n’y a pas de dialogue puis au début c’est un peut long.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Qu’elle se trompe et qu’elle rencontre une autre personne que sa grand-mère.

  2. sportsinterieurs says:

    Bonjour! Je viens de lire les 500 premiers mots de ton début de roman et je note sur une échelle de 1 à 5 (5 étant le meilleur résultat) mon opinion sur les énoncés suivants:

    Je trouve ton début de roman original –4
    Je trouve tes personnages attachants, haïssables ou angoissants –3
    Les dialogues sont vivants –
    Tes descriptions sont intéressantes –1
    La narration me plait –4
    J’aime ton style d’écriture –4
    Ton histoire est agréable à lire –4
    J’ai envie de lire la suite! –5

    Mais surtout…

    Voici ce que j’ai aimé : La relation entre ton personnage principal et sa mère.

    Voici ce que j’ai moins aimé : Il n’y a pas assez de détails. Tu n’as pas de dialogues et les descriptions sont un peu vagues.

    Voici ce que j’aimerais voir dans la suite : Qu’elle retrouve sa grand-mère, mais aussi sa mère qui lui mettra des batons dans les roues. De plus, j’aimerais en savoir un peu plus sur son père.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s