La maladie

Nous étions le 31 août 1990. Je commençais l’école ! J’avais très hâte de commencer l’école pour savoir avec qui j’étais dans mes cours, mais surtout pour voir  la merveilleuse, la splendide… Jade Laviolette. Jade, vivait à Montréal dans un coin non défavorisé selon tout-le-monde. Moi, Nicholas, je ne venais d’un coin défavorisé. À vrai dire pauvre! La preuve on n’avaient de la difficulté à acheter du pain. Je disais belle et bien avaient, car il y avait moi qui travaillais dans une brasserie et ma mère travaillait dans une épicerie et sur la rue Saint-Caterine à Montréal. C’était pas facile de dire que ma mère était une prostituée, mais évidement je devais l’accepter que nous avions un problème budgétaire. Lorsque je me levais de mon lit, j’allais dans la cuisine pour préparer mon déjeuner. Miam! Une bonne rôtie au beurre ! Sérieusement j’étais tanné de tout-le-temps manger ça. C’est bien beau une rôtie, mais moi j’avais faim! Souvent, je rêvais d’avoir deux oeufs tourné bacon, jambon avec des fèves au lards, mais il fallait pas exagérer. Après mon bon déjeuner, je m’habillais et j’allais à l’école. À chaque matin, je marchais pour aller à l’école. Puis, j’aimais marcher, car ça me faisais prendre de l’air pour me calmer. Arrivé à l’école, je voyais la bande vraiment «trop cool» selon Jade et celui qui était le chef c’est Hugo. Dison, que Hugo était le quart-arrière de l’équipe de football de l’école. C’était la brute selon moi de l’école. Et malheureusement, il savait que ma mère était une prostituée.J’avançais vers la porte d’entrée de l’école sans qu’il me remarque.

«Tien, tien… que vois-je ?… et oui Nicholas Laporte… ça fait longtemps que j’ai pas eu un rendez-vous avec ta mère» dit Hugo en ricanant avec ses amis.

Évidement je l’ignorais. En rentrant dans l’école, je me fermais les yeux et je me disais

«Bonne chance Nic pour ton année scolaire, je te souhaite d’accomplir ce que tu veux accomplir».

En ouvrant mes yeux, je voyais Jade qui m’attendait à ma case. Évidement elle ne m’avait pas vue, alors je voulais la faire peur comme si nous étions à une fête et que nous voulions la faire peur en craint surprise !

«Beuh!» lui dis-je.

«Ah! tu es non Nic !» dit Jade.

Nous discutions de nos étés et de nos cours en communs.

«Trop cool! Je suis avec toi en chimie!» dit Nicholas

«Ouais je sais!» dit Jade

La cloche du 5 minutes restants à la pause sonna. Lorsque Nicholas rentra dans son cours de chimie, il avait aperçu Hugo.

«Ah non pas lui!» dit Nicholas dans sa tête.

En s’approchant vers son bureau respectif, Hugo commença à lui lancer des bouts de papiers sur la figure. Hugo se leva et alla vers Nicholas.

«C’est juste le début!» dit Hugo clairement.

Après l’intervention de Hugo, mon professeur est venu nous séparer et il nous envoya à nos bureaux respectifs.

Le dîner arriva, j’étais sur le point d’aller manger avec Jade, ma douce, ma tendre et l’unique Jade. Lorsque je l’es vu manger avec Hugo, je me suis dit:

«Ok, Nic va-t-en à la même place que tu manges avec elle et elle va sûrement te voir, puis elle réalisera qu’elle était supposée de manger avec toi!»

Lorsque j’alla à ma place, elle me regarda même pas! Après 20 minutes, elle s’en alla aux toilettes et je la suiva. Enfin sorti de la cafétéria, je me suis mis à tapoter son épaule. Lorsqu’elle se retourna, je lui dit :

«T’as oublié, n’est-ce pas?»

«Ohh!, s’cuse moi, c’est parce que Hugo m’a invité à manger avec lui» dit Jade

«Tu sais bien que c’est pas un gars pour toi!» lui ai-je dis

«Oui, mais c’est la seule personne qui m’aime ici »

Lorsque j’ai entendu ces mots sortir de sa bouche, j’étais resté figé, comme si on jouait à cachette et que je pense que la personne qui essaye de me trouvé m’a effectivement vu. Aussi, quand j’ai entendu cela, je me suis dit que peut-être que je devrais lui dévoiler mon amour fou, mon attirance  pour elle avant qu’elle tombe amoureuse de se vampire qui veut juste attraper sa proie et que sa proie soit jeté dans son bain de sang, mais qui est projeté vers le paradis.

«Non, au contraire, je sais qu’il y a plus qu’une personne qui t’aime, mais je crois qu’ils sont trop gênés pour venir te le dire ou sois qu’ils attendent que tu fais les premiers pas» lui dis-je 

«Ah! oui… tu crois ça?» répondit Jade avec un ton gêner

«Oh que oui!» lui dis-je

«Bien alors pourquoi tu me dis pas les noms aux garçons?» répondit Jade avec un ton surexcité

«Un jour peut-être…» lui dis-je

Après nos paroles échangées, je retournais à mon casier et puis j’étais déjà prêt pour mon dernier cours de la journée! Youpi! Lorsque le dîner se termina, je devais aller à mon cours de mathématique. Dison, que selon plein de gens, dans son cours,tu es toujours sur le point de dormir pourquoi?… parce que le professeur est endormant c’est aussi simple que cela, mais je ne hais pas les maths. Après mon cours, je me dépêchais à prendre mes trucs pour mes devoirs et j’alla chez moi. Arrivé, à mon immeuble pauvre,  je me suis mis à monter en haut jusqu’au quatrièmes étages et ma mère n’était pas là.

Il est 19h30 et ma mère n’était jamais là, a-t-elle fait des heures supplémentaires à l’épicerie ou aujourd’hui elle a décidée de ce faire du plaisir pour de l’argent. Enfin bref, elle n’est pas là, alors que dois-je faire? Je sais, je vais faire le souper, mais avec quoi? J’ai regardé dans le frigidaire et il n’y avait rien d’intéressant sauf du jambon, alors j’ai décidé de faire un sandwich au jambon. Après ce festin de roi, ma mère arriva. Quand elle entra, je l’es mis immédiatement au lit et moi aussi je me suis mis au lit.

Le lendemain matin, je me suis réveillé au pied de mon lit pourquoi? je ne le sais pas? peut-être que j’ai trop bougé cette nuit ou que en allant vers mon lit j’ai tombé? nul  dieu le sait. À coté de moi, j’ai aperçus un long et énorme couteau avec du sang séché dessus. Ma mère paniquée, est venu me voir pour me dire

«Nic viens-t-en je veux te montrer quelque chose!» dit-elle avec un ton angoissé

«Il y a trois personnes que tu connais qu’ils sont morts aujourd’hui!» dit-elle avec une peur redoutable.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s