Quelqu’un la vue ?

 

Aujourd’hui, nous sommes le 8 juin 2014, je me prépare à aller à ma première thérapie avec le psychologue Dr. Robinson. Je n’est pas très hâte mais, c’est pour faire plaisir à ma sœur Isabelle. Elle croit que j’ai besoin de parler, moi je crois plutôt que je vais déjà mieux. Mais elle fut très convainquant alors je ne put résister alors j’y alla. Rendu devant la porte du psychologue,  je cogna à la porte et pensa a laisser tomber et de repartir. Ce fut trop tard, il ouvrit la porte.

–          Ce doit être toi Jack.

–          Oui.

–          Rentre et asseyez-vous, nous allons bientôt commencer.

Je m’assis et attendis qu’il me posse sa première question.

–          Qu’est-ce qui vous pousse à venir me voir ?

–          Pour être franc je suis venu pour ma sœur, c’est elle qui voulait que je vienne. Je ne crois pas que ca va changer quelque chose de venir ici.

–          Nous allons voir sa à la fin de notre rencontre. Mais revenons a vous avez-vous une famille, des enfants ?

–          J’ai une adorable fille Éryka elle à eu six ans il y a quelque semaine. J’avais une femme mais elle est décédée il y a trois ans.

–          Comment votre femme est-elle morte ?

–          Elle était partie faire quelques commissions. Lorsqu’elle traversa l’intersection un chauffeur ivre arriva de nulle par, il passa sur la lumière rouge et percuta ma femme. Ceci fut la pire journée de ma vie. J’aurais aimé attraper se gars qui ma pris mon épouse.

–          Je peux remarquer que vous n’avez pas totalement tourné la page. Est-ce qu’il y a autre chose qui vous rend stressé comme votre travail ? Ou même est-ce qu’il vous empêche de passer plus de temps avec votre fille?

–         En étant avocat sa permis d’avoir bien des choses pour moi et ma fille, je peux lui payer tout ce quel veux et elle ne manque de rien, je pourra aussi lui payer tout les études quel désire faire. J’essaie quand même de ne pas trop consacré de temps a mon bureau et plus avec elle, mais ce n’est pas toujours facile. Ce métier la, on n’a pas le choix ses stressant car, je veux que tout soie parfait et bien défendre mes clients. Il y a aussi tout sortes de personnes qu’on rencontre comme client des gentils et des méchants on pas le choix. Il faut faire notre travail mes si on n’est pas d’accord avec eux. Il faut faire attention car il y a aussi pas si longtemps de cela un homme ma fait des menace, que s’il ne gagnait pas le procès j’allais en payer le prix qu’il se vengerait. Il arrive quelque fois que je ne gagne pas et lui je n’est pas réussi alors j’ai toujours peur qu’il essaye de me faire du mal. 

Nous continuions à parler de toute sorte de chose. Je parlais aussi comment Éryka ressemble a sa mère. Comme ses cheveux bruns avec ses yeux sont bleus comme l’océan et aussi elle a toujours un sourire au visage. C’est l’enfant que tous les parents rêveraient d’avoir. Après la mort de ma femme j’ai pris la décision de faire tout en mon pouvoir pour que ma fille soit la plus heureuse et qu’il n’y arrive jamais quelque chose. Je ne pourrais supporter de perde encore un être chaire. Après avoir longuement discuté ce fit la fin du rendez-vous avec le Dr. Robinson et le temps pour moi de retourner à la maison. Je me sentais mieux isabelle avait peut-être eu raison finalement. Je me senti temps libéré que je me dis que je devais profitai de chaque instant. Je décidai que demain je prendrai congé pour m’occuper d’Éryka j’appellerai mon patron pour prendre congé, après tout ses une journée pédagogique pour elle.

L e lendemain matin, je pris le téléphone et appela mon patron. Je lui demanda si je pouvais prendre congé car ma fille était en journée pédagogique. Mais il n’est pas très compréhensif, il est du genre qui pense seulement a son argent et qui n’aime personne. Il me dit qu’aujourd’hui il y a un client très important que je dois rencontrer. C’est alors le moment que je déteste dire a ma fille  que je ne peut pas prendre congé encore une fois a cause du travail.  Je n’aime pas voire la figure de ma fille toute triste. Je n’y pouvais rien mon supérieur avait été très claire alors j’appela la gardienne pour quel la garde aujourd’hui. J’attendis que la gardienne arrive pour partir, quand il fut le temps de quitter la maison pour le travail Éryka me supplia encore une fois, pour que je l’amène au travail. Je du lui refuser encore une fois en lui réexpliquant qu’il m’était défendu le l’emmener avec moi. La journée étais très longue et je repensais a Éryka qui m’attendait à la maison, j’essayais de me dépêcher à finir tout les papiers que je devais remplir. C’est alors que je fini mes documents  je reçu un appel, c’était la  nounou. Elle me dit :

–                 Je suis vraiment, mais vraiment désolé.

Je me demandais se qui se passais je commençais à devenir nerveux.  Je lui répondis :

–           Mais qu’est-ce qu’il y a ?

–          Je ne comprends pas ce qui c’est passé. Elle était tranquille dans sa chambre, alors je décida de regardé un film qui passais à la télévision et je me suis  endormi. Je n’est pas fait exprès j’étais fatigué et quand je me suis réveiller elle n’était plus dans sa  chambre et nul part d’autre dans la maison. J’ai aussi remarqué que la  vitre de sa chambre était ouverte tout e la  journée  elle me demandait si on pouvait aller te rendre visite. Alors je crois quel ses enfuit pour te retrouver.

–          À tu appeler la police?

–          Non, j’aimais mieux te le dire avant.

–          D’accord j’arrive tout de suite et appel la police et dit leur quel a disparu et qu’il faut la retrouver le plus vite possible.

Je partie a tout vitesse sens même avertir mon patron. En route vers la maison je regardais partout sur mon passage, j’espérais la trouver en chemin mais se ne fut pas le cas. La gardienne Jeannie était dans les marches extérieures de la maison et elle est morte de peur a l’idée qu’il y arrive quelque chose. Elle s’avança vers moi en pleurent et dit :

–          Il on dit qu’il ne pouvait rien faire car sa ne faisait pas au moins 24h et qu’il croit qu’elle doit être partie pas très loin et quel va surement bientôt revenir.

–          Mais ils sont complètement malades ces clair comme de l’eau de roche que je ne  restera pas la a rien faire ma fille est surement à la recherche de mon bureau et qui ses se qui peut lui arriver. Les policiers ne sont vraiment pas géniaux. Elle est toute seule, je dois la  retrouver!

–          Je viens avec toi, c’est de ma faute je ne l’est pas surveiller

–          Non reste ici au cas où elle reviendrait.

Je commença les recherche et puis la nounou finie par me rejoindre et nous cherchions ensemble. Je regarde a droite, elle regarde a gauche ce fut cela pendant tout le trajet. Un souffle, un ombre, un rien tout me donnait un espoir de la retrouvé. Il commença à faire noir alors nous commencions à rebrousser le chemin. Quand nous sommes rendu a la maison je décida de rappelez et de leur dire qu’il devait faire quelque chose car il lui est arriver quelque chose ses sur car sinon elle serai revenu a la maison. Les policiers mon dit que des demain matin il compenserait les recherche. Moi avant le lendemain matin je cherchais les moindres détails comme un inspecteur pour trouver le moindre indice. Il était rendu deux heure du matin je décida d’essayer de me coucher. Comment puige dormir quand Éryka est à quelque part que je ne ses pas. Tout est de ma faute j’aurais du prendre congé même si mon patron n’étais pas d’accord, a cause de ma job que tout cette incident est arrivée. Je continua a pensé a tout cela et tourné de chaque coté du lit jusqu’au levé du soleil. Se fut ensuite le temps de recommencer les recherches et les indices comme l’émission CSI New York. Les policiers sont rapide, j’ai seulement attendue des heures avant qu’ils arrivent. Quand les policiers sont enfin arrivés ils ont commencé par poser plein de question du genre :

-Ou est la dernière place ou vous l’avez vu? Est-ce que il y aurait quelqu’un qui lui en voudrait ou à vous ?

Je me croyais dans un film et que je suis le coupable qui se fait interrogé avec des questions comme avez-vous déjà battu votre enfants? La réponse est bien sur non pourquoi je la chercherais sinon et pourquoi aurais-je voulu lui faire du mal?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s