Les Avatars

Chapitre 1

Vous savez combien de fois qu’ils m’ont attaqué cette semaine, environ 73 fois. Ce qui me rend fou c’est quand qu’ils viennent m’interrompre durant mes journées d’écoles. Vous, les personnes normales, vous n’avez plus rien à craindre, il n’y a pas de créatures invisibles qui ont comme mission de vous déchiqueter en 6342 morceaux parce que c’est plus facile que de travailler à «La Belle Province». Depuis que vous avez fait la paix avec ces bêtes aux corps de lion, vous vivez tranquillement. Je m’amuse en m’imaginant d’avoir le même niveau de sécurité que vous, mes seules craintes étant que je n’aie pas assez de d’argent pour payer le loyer, pitoyable. Mais non, pas moi, moi j’ai des Rakshasas, qui me poursuivent. Il y a 2 décennies que je croyais qu’on les avait exterminés, au complet.

Les génocides prennent beaucoup de temps vous le savez. Ceci commence par la guerre ouverte, mais on avait besoin de mettre un peu de chaos dans le monde, je crois que vous vous en souvenez de ce que nous avons fait, je crois que c’était 1939. On a parlé avec Adolf de notre existence et il croyait que nous étions la race pure ainsi que ces Allemands, il a viré fou, mais c’était extrêmement profitable. Malheureusement il s’est suicidé avant que nous allions fini avec nos opérations donc, on est allé parler avec les 2 pays les plus puissants pour diviser le monde et remettre le chaos pour nous faciliter notre travail. Malheureusement, cette diversion ne dura pas assez longtemps mais on a cru avoir fini.

Mais quand on a su que vous nous avez trahis, c’était trop tard. La guerre froide ne s’était finie pour une seule et unique raison, parce que vous vouliez la paix. La paix, vous nous avez mis de dos pour avoir «la paix mondiale»? Vous êtes de petites bandes de vermines qui décident de changer d’opinion parce que vous voulez la paix. La paix mondiale n’existe pas avec des espèces intelligentes et surtout s’il y a plus d’un sur une même planète, le génocide, les traitées et les exportations sont les seules options. Quelques personnes nous blâment pour les centaines de milliers de mort causé par les nombreuses guerres. Vous n’avez pas besoin de nous pour vous faire exterminer, tuer, déchiqueter et tirer les autres. Nous n’avons pas inventé de dieux qui à lui seul a créé l’univers et, qu’en son honneur, tué tous ceux qui ne croyait pas en lui, vous êtes une espèce de nature super sympathique. La paix mondiale n’est qu’une illusion que l’adversaire met dans votre petit cerveau insignifiant pour vous faire arrêter leurs massacres inévitables.

Mais, nous on a fini d’attendre que l’homme devient conscient que le génocide, c’est l’extermination d’une espèce entière et que seulement 1 autre espèce peut coexister sur cette planète. Hitler ne tentait pas de faire le génocide, il voulait être le meilleur de tout en tuant les personnes qui se montrait comme étant des obstacles, ce n’était qu’un simple attentat pour devenir le nouvel empereur du monde.

Vous ne le savez peut-être pas mais vous êtes loin d’être la seule espèce qui existe sur cette planète, loin de ça. La seule raison que vous ne le savez pas c’est que nous ne voulons pas mettre un impacte trop important sur votre «paix» qui rendrait notre vie plus difficile d’environ 8375%.

Je hais l’admettre que NOUS avons un PEU PEUR de VOUS mais c’est vrai, c’est la raison que nous ne sortons pas en public sans déguisement.

Comme je l’ai dit avant je suis un étudiant du secondaire. Oui, je comprends que c’est un peu bizarre pour une personne âgée de au moins 17 millénaires de demeuré à l’école mais c’est une place unique l’école secondaire et de voir l’évolution des jeunes, il n’y a pas d’autres endroits si facile à rester et observer. De toutes les années, je préfère la cinquième pour le bal des finissants. Mais c’est plate que tu ne peux rester pour seulement 6 ans après ils te demandent de t’en aller parce que tu es trop vieux. C’est tellement drôle quand ils me disent ça, ils croient que j’ai 17 ou 18 mais ils ne savent pas que j’ai répété au moins quelques trentaines de fois. C’est tellement facile de m’intégrer au étudiants normaux je peux avoir des 75% dans les examens pour que le professeur ne me dérange pas et qu’il ne porte pas trop d’attention sur moi. Pour les travaux ou qu’on doit écrire une histoire fictive je peux juste raconter des évènements vécu mais ils ne me croient pas.

Faire semblant que la vie est normale après m’avoir fait lancer par la fenêtre de la classe du troisième étage, pas très simple. C’est plate quand tu ne peux pas évader les questions constantes de <qu’est-ce qui t’es arrivée>, <pourquoi as-tu des blessures> et mon préféré <Comment as-tu survie après ce qui t’es arrivée>  Je me demande toujours est-ce que ces bêtes d’au moins huit pieds de grand se rendent au troisième étage d’une école remplis de surveillants. Je vais tenter de vous faire visualiser ce qui m’est arrivé dans l’autobus aujourd’hui.

Donc c’est un vendredi, après la dernière cour de la journée, vous venez de sortir de votre cour préféré, vous avez commencé à connaître une fille qui fait partie du groupe populaire,  tu as le pressentiment qu’elle t’aime et ton ami t’invite à un party ou tu pourras t’amuser jusqu’à trois heure du matin. La journée c’est très bien passé et tu viens de savoir que tu auras un remplaçant pour la prochaine cour de ou religion. Donc tu t’assois dans l’autobus, en avant, tous seul et tu réfléchis à ce que tu vas faire ce soir.

En regardant dehors vous entendez une sorte de déchirement venant de directement au dessus de l’autobus, en y regardant, il y a un morceau du toit qui s’est fait enlevé. Les étudiants dans l’autobus commence à crier, le conducteur enfonça les freins et vous ne vous en occupez pas trop parce que c’est normal, c’est la troisième fois cet après midi et ça commence à vous ennuyer. Vous décidez d’au moins voir la prochaine qui veut t’abattre. Vous voyez une sorte de tigre avec des ailes chacune de la taille d’un pickup, et des vêtements cérémoniels comme s’il vient de sortir de ses cours de prêtre bouddhiste et il a une épée sur son hanche droit. Vous riez un peu parce que les autres personnes dans l’autobus sont en train de crier en terreur parce que le toit vient de s’envoler, mais vous êtes le seul qui est vraiment en danger. Donc le gentil petit tigre, qui est debout sur ces pattes arrière, arrache le morceau de toit qui vous couvrait avec un petit mouvement de sa main droite.

·            Salut, lui dis-je.

·            Salut à vous aussi Rama, comment ça va?

·            Pas mal, toi?

·            Ça va bien. On m’a envoyé pour te ramener en miettes.

·            Ah, donc on a fini avec les plaisanteries? Quelle dommage, vous êtes le premier à me parler, j’ai du m’occuper de tes frères assez rapidement parce qu’ils m’ont interrompu durant une de mes classes, donc commençons les affaires sérieuses.

·            Commençons.

Je ne m’attendais pas qu’il soit si facile à éliminer, je pense qu’il était un des bibliothécaires de leurs races. Maintenant, je réalise qu’il n’avait pas le choix de me chasser mais je me sens mal pour leur existence tellement inutile. Mais envoyer même les personnes les plus inutiles pour éliminer une ennemie assez puissante, c’est un acte un peu désespéré.

J’aime le moment ou je reviens chez moi, je regarde mes deux voisins, ils ont des maisons trois fois plus petite que la mienne et je n’ai que 17 ans. La face qu’ils ont fait quand je leur ai montré l’intérieur de ma maison était tellement drôle que j’ai gardé le film de ma caméra de sécurité.

Ah ma maison, quelle merveille! J’ai une vue merveilleuse de la  »Villano Beach », Floride. C’est d’une beauté céleste de ces temps-ci. J’ai un mur d’environ 8 pieds de haut et 30 pieds de large avec des images de tous les maisons que j’ai habité, la plupart son des desseins que j’ai fait moi même. J’ai préféré l’Égypte, c’est peut-etre un des endroits le plus intéressants dans laquelle j’ai vécu, les pharaons sont des personnes extrêmement sage et ils ont des goûts très développé, en deuxième je dirais le Japon.

Je crois que l’avantage d’être extrêmement vieux c’est que j’ai vu presque tous ce que je voulais et que grâce à ma mémoire photographique et parfaite, je n’oublie rien, c’est un avantage mais en plus qu’une façon une malédiction. Si je fait une action, dont j’ai des regrets, il me hante pendant des journées entières me rendant facilement irritable mais j’ai commencé à m’habituer après un siècle de mémoire de regret et de mémoire hantant je commence à connaître mes erreurs, mais je sais que je peux les éviter.

Les batailles sont des évènements complètement différents, je les fait rejouer dans ma tête, à plusieurs reprises pour apprendre des nouveaux techniques. C’est comme m’être un collage de film d’arts martiaux sans fin et que tu les étudiais.

Chapitre 2

J’ai finalement eu des renseignements de Sugriva et il semble que les mouvements des Rakshasas n’est pas juste désespéré mais planifié…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s