Est-ce la finÉ

Quel est ce bruit infernal? Mon air climatisé? Non! Cela ne se peut pas, car je suis encore au frais. Cela fait quatre mois que je suis enterré et que je n’ai pas  vu le soleil. J’entends le bruit des vents dévastateurs. Ma femme a toujours trouver l’idée de creuser un refuge souterrain en plein centre de Dallas absurde, une chance que je l’ai construit. J’ai toujours détesté ma femme, elle était inadéquatement préparée pour l’éclatement d’une  guerre. Mon nom est Vincent et on pourrait dire que je suis maintenant célibataire. J’ai peu de chance de trouver une femme vu que je suis seul dans mon trou et je refuse de sortir sachant que le monde à la surface brûle comme des guêpes sous une mousse insecticide. Je vous écris ce texte pour expliquer la vie du dernier homme de la terre. Malheureusement, personne ne pourra lire ce texte, mais c’est agréable pour combler mon temps libre.

Je m’appelle Vincent Claritch et je suis, ou plutôt j’étais un soldat Américain. J’ai 31 ans et l’armé était ma vie, j’ai vu des atrocités. Je me suis demandé à un certain point comment l’être humain peu être tellement sauvage presque animal, c’est même une insulte pour les animaux de qualifier les humains ainsi. Je suis un petit homme mesurant 5 pieds 6 pouce et je pèse 181 livres, j’aimais les animaux, mais être fermier ce n’est pas suffisamment patriotique. J’ai donc intégré l’armé où j’ai été tiré 4 fois dans le bras et  jamais je n’ai refusé une mission. Je suis née en Gaspésie le 21 juin 1979, mon père avait des problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie. Je n’ai jamais pu rencontre ma mère, elle avait quitté les mains abusif de mon père quatre semaine après ma naissance. Mon père m’a élevé d’être inhumain et de n’avoir aucune peur et de ne jamais l’adresser sous le nom de papa. Maintenant que nous nous connaissons un peu je peu commencer mon… histoire, journal, le  texte sur la fin de ma vie et celle de la fin du monde.

Le quatre juillet 2010 c’était le début de la fin, ma femme avait décédé d’un cancer trois semaine avant. Comme j’ai déjà expliquer j’ai toujours déteste ma femme. Depuis sa mort, je dormais dans ma cachette souterraine et se soir la, je regardais  mon émissions préfère < César Milan the dog whisperer > et j’ai commencer a entendre des bruits étranges. Pour ne pas quitter ma cachette, je me tourne vers mes écrans de camera de sécurité et j’ai vue quelque chose sans précédant, tout les plantes était morte instantanément. Les paroles <va te coucher> on traverser mes pensée alors je me suis coucher pour la soirée.

Le cinq Juillet 2010, je me suis levée pour sortir et aller a la maison pour chercher des provisions. Lorsque j’ai approché l’échelle pour sortir de ma cachette, mon ordinateur m’a indiqué que l’air dehors n’est pas respirable. C’est la que je me suis aperçu que c’était le début de la fin du monde comme je le connaissaient. Cela m’a frappé comme une tonne de brique, pour quelques secondes je croyais que je rêvais mais ce n’était pas le cas. J’ai passé la journée à pleurer et à boire la seule bouteille de Jack Daniels que j’avais dans ma tanière. Je ne sais pas si la planète au complet est ainsi mais Dallas est mort.  Je crois être le seul homme qui est encore en vie, je ne crois pas que beaucoup de personne se sont construit une telle cachette après avoir écouter Lost.

Le six juillet 2010, c’est confirmer: je suis le seul et dernier homme sur la planète. Ma femme déteste commence a me manqué et la solitude m’embête. J’étais un homme social, je n’avais jamais manqué une fête chez mes amis j’étais le premier arrive et le dernier a partir.

Le sept juillet 2010, j’ai décidé de regarder le lever du soleil ce matin. Alors je me suis installé devant la fenêtre de mon trou. Le lever du soleil n’est jamais arriver il fait toujours noir.

Le huit juillet 2010, j’ai décider que se soir j’allait me suicider et terminer ma vie. Je manger mon dernier repas et ensuite je vais m’endormir pour toujours. J’ai commencé à réfléchir sur ma vie et j’ai tellement de regrets.

Je me souviens de mon enfance, a l’âge de neuf ans, j’ai volé de l’argent a mon père et depuis ce temps la je voulait me faire pardonner. Mon père était le pire homme que j’ai connu mais après tout c’était mon père et je lui dois tout. J’ai de la misère à croire qu’il est mort et que je ne l’ai pas vue depuis 11 ans. J’ai tellement de regrets, j’ai rien a montrer pour une vie de travaille, pas d’enfants, pas une grosse maison et le pire je ne suis pas beau. Je me souviens pour l’Halloween ma voisine déguisait ces enfants en MOI et le cartier au complet sursautais face a ce déguisements. Encore pire, mes neveux jouait a roche papiers ciseaux allumette pour décider qui devait me donner un câlin avant de se coucher. Le plus que j’y pense, je n’ai vraiment rien accomplit de ma vie et je suis surprit que je me suis pas encore suicider. A l’âge de 16 ans je me suis joint aux forces armées américaine, Oncle Sam m’a accepté dans sa coalition. J’était un des meilleurs soldats, je faisait parti de l’équipe des opérations haute priorité. J’ai vue des atrocités et peut être c’est la raison pour laquelle je suis si … diffèrent. Mon père a essayer de me donner du Ritalin, je ne l’ai jamais prit c’était des véritables menottes pour mon amé. Je vais me suicider par pendaison, dans mon trou sans regrets. Je suis tout équipé pour sa j’ai une chaise et une corde. Maintenant que j’ai fini de parler de ma vie j’ai une crainte, le nœud pour me pendre. C’est très sérieux il faut que cela soit solide, j’ai regarder dans mon manuel des Scouts et le meilleur nœud pour la situation est le < Arrow light > il semble solide. C’est dommage terminer sa vie, j’ai jamais eu le moindre respect pour les suicidaires mais de toute Facon mon estime de soie est déjà très bas, bref j’ai rien a perdre. Ma chanson d’espoir est la chanson < A new Day has come > par la fameuse Céline, pour moi il n’y aura pas un autre jour.

Maintenant, il est cinq heure et il me reste sept heure a ma vie. C’est l’heure de mon dernier repas et j’aimerais une portion complète de côte levée ou des calamars légèrement frit dans l’huile de cacahouète. Toute la nourriture présente dans ma tanière est entreposée sous forme de poudre peu appétissant dans des sachets militaires. Ma sélection comporte de patates pillées froid ou une barre énergisante. Je crois mourir au ventre vide, de toute façon sa va moins salir mes pantalons.

C’est l’heure, il ne reste que trente-quatre minutes à ma vie. Alors je sors ma liste des étapes à suivre pour avoir un suicide réussi. Elle va comme suit:

Il me faudra:

Une corde d’environ 4 pieds

Une chaise capable de supporter mon poids pour quelques secondes

Un point d’ancrage au plafond pour la corde

Je ne me souviens pas de tout les étapes pour une pendaison mais les cinq étapes que j’ai trouvé devrait être suffisante.

Étapes

1, créé un anneau avec la corde en utilisant le nœud choisit

2, fixer la corde après le point d’ancrage choisit

3, placer la chaise en dessous de la corde

4, se lever debout sur la chaise et placer l’anneau autour du cou

5, tomber en bas de la chaise et …

J’ai réussi les quatre premières étapes et maintenant il est onze heures cinquante deux alors j’ai le temps pour une prière. Dans ma jeunesse, je faisais la prière de Dieu. Je ne suis pas chrétien mais sa passait le temps de mon enfance.

A voix haute je dirais:

Je m’excuse papa je t’ai toujours aimé et j’espère qu’on va se revoir en enfer car nous deux, nous ne méritions pas d’être admis au paradis. Ce n’était pas de ta faute que maman t’a laissé tu était malade et dans ton cœur je sais que tu est une bonne personne.

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifie, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offences
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offenses. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal,

car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. Amen

C’est maintenant le temps, La fin. Une larme se verse de mon œil droit j’espère que ce n’est pas la véritable fin. Bonne nuit et j’espère que je verrais a de nouveaux mes amis.

 

Publicités

La Fermeture Éclair

 

 

Érik, un jeune homme d’un famille troublé, il avait 14 ans lors de cette mauvaise expérience. Il aimait  être dehors, entendre les bruits des ruisseaux respirer l’air pure et limpide. Il était un grand connaisseur des oiseaux et des couleuvres dans la région de Pitsford. La vie d’Érik n’a pas toujours été si plaisante, ses parents sont séparés et ils ne sont pas capables de parler plus que 30 secondes sans avoir des menaces d’une poursuite. Érik était élève a l’école Monroe, un collège pour des enfants troubler qui on des problèmes des contrôle de soi. Le collège était situé sur une terre de 45 hectares.

 

Hey on va tu dans le bois, dit Érik a son meilleure amie Leonardo

Non Érik arrête la dernière fois que j’ai foxé le directeur ma fait copier le code de conduite plus de 5000 fois.

Érik n’avait aucun ami qui partageait sa passion pour la foret et la nature.

Érik voulais travailler pour la protection de la faune mais n’avais pas les parents pour l’encourager. Il vivait presque toujours chez sa mère Guy-Laine qui était assez différente des autres mères. Il prenait l’autobus 13 ou pamplemousse pour les plus jeunes, chaque soir il débarquait près d’un éleveur de chevaux et il allait toujours sans tarder visiter Raymond le propriétaire de l’établissement.

Hey hey !! disa Raymond qui était  toujours très hâte de voir Érik.

Bonjour Ray-Ray comment c’est passé ta journée.

Bien, Érik as tu déjà vue la naissance d’un cheval.

Non jamais.

Suit moi un poulain va bientôt naitre.

Raymond et Érik se précipitèrent vers l’écurie. Érik est entrée dans l’écurie et ses yeux se sont dilatés et, pour la première fois depuis des mois, Érik sentit la joie. Depuis se jour 13 ans on passé et l’idole a Érik restait encore Raymond. Érik avait lâché l’école et travaillait avec Raymond 7 jours semaines. Les parents d’Érik avait perdu intérêt de leurs fils et l’avait presque laisser pour se débrouiller, il dormait même parfois dans l’écurie.

D’un jour au lendemain Guy-Laine avait décidé de déménager au États-Unis. Le 23 juillet 1999, Guy-Laine emport avec elle son fils vers les douanes pour immigrer au États-Unis. Ils emportèrent toute leurs possessions, en fin de compte ce n’était qu’un U-HAUL de 10 pieds. Érik n’a jamais complètement compris pourquoi sa mère l’a emporter avec elle. Il se trouvait sans école sans travaille et sans passion, tu pouvais regarder dans ses yeux et voir aucune âme, aucune profondeur. Sa nouvelle maison était sur la rue Duncott a Rochester.

La seul foret accessible était a plus de 20 kilomètres ou a l’Américaine 12.427 miles. Il avait aucune connaissance de l’anglais aucun ami et aucun refuge il commença donc a s’écrouler et a refroidir envers le reste e la planète il ne semblait même plus humain. Il frôla tout les étapes de la déprime et il contemplait même terminer sa vie.

 

comment sa vieux ?

Vieux, j’en suis pas sûr mais je me réserve des droit d’adultes et des droits de jeunes.

Dans ma tête, je me considère assez jeunes d’aller voir un mauvais film avec bût de rire a un volume élevé .Le meilleure exemple est le jour ou j’ai vu mon premier film Twilight. Trois amis (masculin) et moi sommes allez voire twilight le soir de sa sorti au collisée .Je savait le genre du film mais nous avons décider de le regarder pareil, c’était avec tout honnêteté le pire film que j’avais vu de ma vie. Nous avons rit sans arrêt pendant 3 heures. Ceci est un droit que je me résèrve.

 

Je sais que je suis assez vieux pour partir en tournée avec un groupe de musique en tant que chef Éclairagiste. J’ai été contacter par une compagnie qui m’offrait se poste au salaire de 22 $ par heure pour tournée le Massachusetts avec se groupe. Mes parents , évidemment pas d’accord avec cette aventure son j’usqu’a ce jour indecis sur ma tournée 2011. Je crois que je suis assez vieux pour entreprendre ce projet.

 

Voici 2 droits que je me résèrve a se jour.

Traces

L’évènement dont je vais vous parler s’intitule Traces par les Sept Doigts de la main . Traces est un spectacle acrobatique mais très théâtrale . Traces a été présenté a la Salle Paul-Émile Meloche 3 jours de suite dans le cadre du Festival Cirque de la ville de Vaudreuil-Dorion .

Le spectacle se résume difficilement , en gros , c’est une catastrophe et ils ( les acrobates ) étaient dan un < bunker > de niveau militaire pour leurs sécurité. Tout le long du spectacle , l’élément d’intrigue était présenté , il y avait des scènes ou les acrobates se présentait comme s’il ne se connaissaient pas . Traces est un mélange d’une musique très unique , d’éclairage extravagante et de projection vidéo en directe ( camera caché sur la scène projeter sur un écran géant pour donner une aperçu différente ) et d’images Préenregistrer. Ce spectacle m’a plu pour tout ses raison j’en suis énergétique a vous  décrire ce spectacle . J’ai assister au 3 représentations au publique , au 2 cue to cue technique et au montage du spectacle et après tout je serais prêt a le voire un dizaine de fois encore. Je vous conseil FORTEMENT se spectacle c’est un spectacle qui fait une tournée en salle de spectacle et non un chapiteau . Maintenant Traces est présentement en Europe mais je vous suggère de suivre leurs parcours et assistez une fois au spectacle quand il retourne dans la région .

Pour les amateurs de musique , je laisse l’information de la chanson d’ouverture , ma préféré .

http://7doigts.com/en/shows/1-traces   ( le spectacle avec extrait video )

http://www.youtube.com/watch?v=8S_R13jV11Q ( la chanson d’ouverture )

psychopathe ?

Je suis souvent qualifié par mon emploie que , je ne pourrais pas citer .Je suis négatif ou négative ? J’ai beaucoup de misère a dépenser sur moi meme . Pourtant je travailles pour mon argent et je le voles a personne .Je suis très généreuse avec les personne importantes dans ma vie . Ma vie tourne autour de mon travaille et j’adore mon métier et je veux en faire ma vie. mon expression préférée est ; si tu adore ton travaille tu ne travaillera pas un jour de ta vie . Je crois que la vie est une série de problèmes a résoudres et qu’en étant une bonne personne tu ne vivra pas une meillieure vie .

Pousse pousse

Jean est un homme jovial qui raconte des blagues en lisant le journal
Mais bien que d’apparence assez loin d’exemplaire
Il n’épargue personne de ses commentaires
Voilés sous les couverts de traits humoristiques
Se cachent les ulcères de l’angoisse chronique

Oh Jean est un homme sans travail qui boucle les mois en vendant au détail
De beaux petits sachets ou bien des comprimés
Contenant l’intégral de la pharmacopé
Mais certains soirs il se demande à quoi ça rime
Et certains soirs on le voit seul au fond du gym

Alors il pousse, pousse, pousse de la fonte
pour oublier la honte
Alors il pousse, pousse, pousse de la fonte
pour oublier la honte

Anne est une jolie maman, qui soigne son corps et chérie ses enfants
Personne ne connaît l’étendu de son drame
Et les pensées qui rongent son petit coeur de femme
Son homme a pris la poudre d’escampette
Avec une gamine de 10 ans sa cadette

Oh Anne voudrait le faire payer mais elle est incapable de toute méchanceté
Il est sans-le-sous et n’a rien à son nom et il ne mérite quand même pas la prison
Mais certains soirs elle se demande à quoi ça rime
Et certains soirs on la voit seule au fond du gym

Alors elle pousse, pousse, pousse de la fonte
pour oublier la honte
Alors elle pousse, pousse, pousse de la fonte
pour oublier la honte

Je suis un chanteur populaire qui aux dires de plusieurs à vraiment tout pour plaire
Derrière ma facade de stoïque bellâtre
Je suis aussi solide qu’une statue de plâtre
Quand la nuit tombe et que mon esprit vagabonde
J’ai tenté si souvent, peur de la fin du monde

Je suis un chanteur populaire et je fait ce que j’peux pour ne pas être amer
Lorsqu’il me faut passer par-dessus mes principes
Pour qu’on joue mes chansons ou mes vidéoclips
Mais certains soirs je me demande à quoi ça rime
Et certains soirs on me voit seul au fond du gym

Alors je pousse, pousse, pousse de la fonte
pour oublier la honte
Alors je pousse, pousse, pousse de la fonte
pour oublier la honte

On a tous sur le coeur un haltère et sur les épaules le poids de l’Univers
Condamnés à fournir constamment un effort pour ne pas devenir notre propre poids mort
Mais certains soirs on se demande à quoi ça rime
Et certains soirs on est tous seuls au fond du gym

Alors on pousse, pousse, pousse de la fonte
pour oublier la honte
Alors on pousse, pousse, pousse de la fonte
pour oublier la honte

pousse pousse

Jonathan Painchaud