La justice est telle que l’on peut la percevoir.

Chris est un jeune père de famille de 28 ans et un père comme tous les autres. Il travaille fort pour subvenir aux besoins de sa famille. Cela fait déjà six ans qu’il vit avec sa blonde. Ils ont eu un petit garçon qui se nomme Michael. Il a quatre ans. Sa femme se nomme Laura. Elle a les cheveux noirs et longs jusqu’aux épaules, des yeux bleus, et elle mesure 5 pieds 5 pouces. Elle est vraiment jolie.
Chris a les yeux bruns et les cheveux châtains, c’est un homme de taille moyenne et il mesure 5 pieds 6 pouces. Il n’est pas bâti comme un frigidaire, mais il n’est pas frêle comme un petit chat non plus. Il est juste parfait. Son fils Michael lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Il a les même yeux et leur couleur de cheveux est identique.
Mais, Chris va malheureusement comprendre que la justice n’est pas toujours juste. Depuis quelques mois il travaille plus pour amasser une somme supplémentaire. Cet argent servira à financer son mariage et la robe de cérémonie de sa femme.
Une journée, en revenant de son boulot, Chris avait reçu la lettre qui lui donnait l’accord de la banque pour un prêt d’argent. Cette somme allait l’aider à financer son mariage. Il avait hâte d’annoncer la bonne nouvelle à Laura .
Quelques heures plus tard il avait mis le petit Michael au lit. Lui et sa femme allèrent se coucher. Ils sont restés étendus pour discuter de leur mariage qui approchait et du travail. Ils s’endormirent en rêvant à leur future cérémonie.
Vers deux heures du matin, un bruit étrange les réveilla. Chris et Laura se sont levés d’un coup.
— Chris il y a quelqu’un dans la maison!
Chris bondit du lit, puis, il empoigna un bâton de baseball.
— Reste près de moi! Nous allons rejoindre Michael dans sa chambre sans faire de bruits.
Lorsqu’ils furent arrivés dans la chambre de Michael, la fenêtre était ouverte. Chris jeta un coup d’œil à l’extérieur pour voir s’il y avait quelqu’un tandis que sa femme rejoignit Michael dans son lit, pour le rassurer. Chris s’adressa à elle d’un ton autoritaire.
— Ne bouge pas! Reste dans la chambre avec Michael! Je vais aller voir ce qui se passe dans la maison.
Il quitta la pièce et se retrouva dans le couloir. C’est à ce moment que le voleur bouscula Chris qui tomba par terre et il prit ses jambes à son cou. Chris se releva aussitôt, puis, il le poursuivit jusqu’à l’extérieur de la maison.
— Hé! Arrête-toi! Arrête-toi. Je t’ai dit de t’arrêter! STOP!
— NON! Ne t’approche pas! Laisse-moi!
Ensuite, un bruit redoutable retenti, suivi immédiatement par un le silence morbide. Ce son était celui d’un bâton de baseball qui avait atteint sans erreur, l’arrière de la tête du voleur. Celui-ci était mort sur le coup.
— Chris, qu’est-ce qui se passe!
— Reste à l’intérieur, reste à l’intérieur! Et appelle la police!
Il retourna le corps afin de voir son visage. C’est à ce moment qu’il réalisa que celui-ci était mort subitement.
À l’arrivée des policiers, il entra dans la maison afin d’expliquer ce qui s’était passé. Ceux-ci n’ont eu d’autres choix que de l’inculper pour homicide.
Lorsque Chris essaya d’expliquer ce qui s’est passé il se fit répondre par l’agent de police responsable de la prise de notes que le voleur n’avait aucune arme. Lorsque celui-ci était sortit de la maison, il n’était plus une menace pour la famille. Le policier expliqua également à Chris qu’il aurait dû rester à l’intérieur et appeler la police au lieu de poursuivre l’intrus à l’extérieur avec un bâton de baseball.
À la suite de ces explication Chris fut emmené au poste de police…
Lorsqu’il arriva au poste de police, il a passé pas toutes les procédures judiciaires pour meurtre.
Dès qu’il arrive, Chris se fait prendre une copie de ses empreintes digitales puis il subit un interrogatoire. Après ces routines d’arrivée, il se fait mettre dans une cellule provisoire pour attendre l’arrivée de son avocate. Par la suite il pourrait être transféré dans une autre prison suivant la décision du juge.
Son avocate est venu le voir à la porte de sa cellule pour lui dire que la procureure à fixé la caution à un million de dollards.
Malheureusement, Christ n’a pas les moyens de payer cette somme. Son avocate lui dit que dans ce cas, elle va travailler sur son dossier pour le faire avancer. Puis elle reviendra pour en discuter.
Quelques semaines plus tard, elle revient lui faire part de son rapport. Elle lui annonce que le procureur a compati avec sa situation. Il lui suggère fortement de plaider coupable à un homicide involontaire. Ceci induirait la réfutation des charges et l’amènerait, ainsi, à purger une peine de trois ans, incluant les jours déjà faits.
Chris s’attendant à pouvoir sortir sans charges n’est vraiment pas ravi de cette nouvelle. L’avocate lui affirme que c’est dans son intérêt de plaider coupable d’homicide involontaire. La seconde option est d’aller dans un tribunal. Cela prendra un an d’attente et Chris sera inculpé pour meurtre au second degré. La peine courue est alors de quinze ans à perpétuité. Elle lui suggère d’accepter. Elle lui dit :
– C’est dans votre intérêt, vous n’aurez pas mieux.

Le jour du procès, Chris plaida coupable pour meurtre involontaire. Il fut inculpé pour trois ans de prison en requalification des charges et en incluant les quatre-vingt-dix-sept jours déjà faits.
Lors de son transfert dans une prison d’État, un individu s’adresse à lui.
– Eh, tu sais quoi? Ils vont nous laisser ces putains de chaines jusqu’à la prison. Là bas, les matons, c’est des vrais enculés. Moi, je m’appelle Jack mais on me surnomme SnowMan. Toi c’est quoi?
– Moi, c’est Chris.
– Tu sais quoi? Tu sais c’est qui le mec là-bas? Celui avec la moustache? C’est Dany Samsong. Il fait partie du brande. Rendus en tôle, ils vont le mettre au QHS. Je te dis pas de conneries. Il est indétectable, pas de croix gammée, pas de tatous. Les flics peuvent rien contre lui. Rusé comme un renard c’est un vrai génie.
– C’est quoi le brande?
– Tu connais pas les frères À Rien? Mec, tu ferais bien de te renseigner vite, mon pote. Tu sais que ces putains de négros t’ont à l’œil, mec?
– Attend là, je me suis battu qu’une seule fois à la prison du comté. Ça me parait pas si important.
– Ah, déconne pas mec! Tout est important en tôle. Tu regardes un mec de travers et ça chie. Tu le regardes pas, ça chie quand même. Si tu veut sauver ton cul quand tu vas à la promenade, tu vas te mettre avec les mecs de ta race. Tu te frittes avec le premier singe qui ouvre sa gueule et après, tu peux être sûr qu’ils vont te respecter.
Quelques minutes plus tard SnowMan s’adresse à nouveau à Chris.
– Ça va saigner.
– Quoi?
Puis tout d’un coup, Dany Samsong empoigne un objet métallique puis il poignarde la personne assise à côté de lui, à plusieurs reprises, dans la gorge. Par la suite, il se dirige vers l’arrière du bus, regarde la barre métallique et la remercie, puis il donne l’objet immaculé, maculé de sang à SnowMan.
– Je vois que tu as aimé la scène. Voici un petit souvenir.
Puis il s’assied plus loin.

Rendu à la prison, SnowMan panique puis refile l’objet à Chris en lui disant de le cacher sous son siège.
– Tu diras au gardien que tu l’as trouvé sous ton siège. Si tu balances, tu te fais buter!
Plus tard, dans la prison, Chris se fait interroger par les gardes pour savoir se qu’il s’était passé. Chris niait tout pour pas se faire tuer. Il est alors transféré dans la prison Delta parce qu’il ne veut rien dire.
Une fois rendu dans son logement de luxe, Chris se fait expliquer qu’il a droit à une récré par jour, à deux douches par semaine, et qu’il sera dans sa cellule, vingt-trois heures par jour.
Chris se fait jumeler avec un gars dénommé John. Celui-ci est un tueur en série. Il lui explique les règles à suivre dès son entrée dans la cellule, règles qu’il a bien entendu décidé lui-même. Si Chris les respecte, il n’aura pas d’ennuis.
Lors de sa première promenade, SnowMan accueille Chris en le félicitant. Il lui annonça qu’il faisait maintenant partie de la famille. Il affirma encore :
– Les gardiens sont des pourritures!
Lors de cette promenade, les gardiens gagent de l’argent sur les combats entre prisonniers. Lorsqu’ils voient qui a le dessus, ils arrêtent la bagarre en tirant sur les deux détenus avec des balles en caoutchouc afin de les séparer. Les bagarreurs sont ensuite reconduits dans leurs cellules.
Après plusieurs semaines, John et Chris commencent à faire connaissance. John lui explique les principes de la prison.
– La prison te désensibilise. La première fois que tu vois un mec avec la gueule démontée, tu vomis. La deuxième fois, tu le plains. Après tu enjambes le corps du pauvre mec et t’en a plus rien à foutre. On est tous en prison…..

Publicités

La justice n’est tel que l’on peu la percevoir

Ceci est l’histoire d’une famille qui à été déchirée par la fameuse justice. J’ai dis que c’était l’histoire d’une famille mais en faite, je ne crois pas que c’est la seule qui a pu vivre une injustice ainsi. On utilise le mot justice pour faire régner les lois et que tout le monde puisse vivre en harmonie. Mais se n’est pas le cas car elle n’est pas toujours juste comme on le prétend qu’elle est. Certaines personnes sont sensés appliquer des règles ou les faires respecter… peut importe mais ses personnes ne l’appliquent pas totalement ou ils ne font pas leur boulot comme ils devraient le faire (ses personnes sont des pourritures). Certaines familles seront forcés à affronter ses gens qu’ils ne sont pas vraiment honnêtes.

Chris est un jeune père de famille de 28 ans. C’était un père comme tous les autres. Il travaille fort pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais, depuis quelques mois il travaille plus pour amasser une bonne somme d’argent. Cet argent servira à financer leur mariage et la robe de sa femme. Cela fait déjà six ans qu’ils sont ensembles. Durant ses six dernières années ils ont eu un petit garçon. Il se nomme Michael puis il à environ quatre ans. Sa femme se nomme Laura. Elle a les cheveux noirs et longs jusqu’au épaule, des yeux bleus, et elle mesure 5 pieds 5 pouces. Elle est vraiment une jolie femme. Chris a les yeux bruns et les cheveux châtains, c’est un homme de taille moyenne et mesure 5pieds 6 pouces. Il n’est pas bâti comme un frigidaire mais il n’est pas frêle comme un petit chat non plus. Il est juste parfait. Son fils Michael de quatre ans lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Il a les mêmes yeux et sa couleur de cheveux est identique.

Une journée en revenant de son boulot, Chris fut content car il avait reçu la lettre qui lui donnait l’accord de la banque pour un prêt d’argent. Ce prêt allait l’aider pour financer le mariage. Puis, il annonça la bonne nouvelle à Laura lorsque qui entra chez lui.
Quelques heures plus tard, il avait mis le petit Michael au lit. Lui et sa femme se retrouvèrent au lit par la suite. Ils sont restés étendu là discuter de leur mariage qui approchait et du travail. Par la suite ils s’endorment.
Vers deux heures du matin un bruit étrange s’est fit ressentir dans la maison. Chris et Laura se son lever d’aussitôt.

-Chris il y à quelqu’un dans la maison.
Celui-ci bondi du lit puis il empoigna un bâton de baseball.
-reste près de moi nous allons rejoindre Michael dans sa chambre sans faire de bruits.
Lorsque qu’ils furent arrivés dans la chambre de Michael, la fenêtre était ouverte. Il jeta un coup d’œil à l’extérieur pour voir s’il y avait quelqu’un. À ce moment même, sa femme, rejoignit Michael dans son lit pour le rassurer.
-ne bouge pas rester dans la chambre avec Michael.
-je vais aller voir se qui se passe dans la maison.
Il quitta la pièce. Il s’est retrouvé dans le couloire et s’est à ce moment que le voleur bouscula Chris par terre et il prit ses jambes à son cou. Chris se releva aussitôt puis il le poursuivit dans une course qui se poursuivra à l’extérieur de la maison.
-Hey arrête toi!
-Je tes dit de t’arrêter!
-NON approche toi pas!
-Laisse moi!
Par la suite un bruit d’un éclat redoutable s’est fait entendre et le silence fut immédiat. Ce son, était celui d’un bâton de baseball qui avait atteint solidement le derrière de la tête du voleur. Celui-ci est mort sur le coup.
-Chris qu’est-ce qui se passe!
-reste à l’intérieur,reste à l’intérieur!
– Et appelle la police!
Il retourna le corps sur le dos afin de voir son visage. C’est à ce moment qu’il réalisa que celui-ci était mort subitement.

À l’arrivée des policiers, il entra dans la maison afin d’expliquer ce qui c’était passer. Ceux-ci n’ont pas eu le choix de l’inculper pour homicide.
-Le voleur n’avait aucune arme et lorsqu’il était sorti de la maison il n’était plus une menace pour vous.
-Chris aurait dû rester à l’intérieur et appeler la police au lieu de le poursuivre à l’extérieur avec le bâton de baseball.
À la suite des discussions il fut ramené au poste de police… À SUIVRE…

Mon évènement culturel

Bonjour tout le monde,
Récemment, je suis allé voir le spectacle de Messmer.
Celui-ci est un hypnotiseur, alors vous avez sûrement deviné en quoi consiste son spectacle.
Et oui, tout au long de son spectacle il hypnotise des personnes devant vous. Mais ce n’est pas n’importe quelle personne qu’il hypnotise. Malheureusement, les personnes choisies son des gens de la salle. Oui, vous avez bien compris ce sont des gens comme vous et moi qui son inviter à monter sur scène pour être hypnotisé.
Le but de son spectacle est de faire rire la salle comme un humoriste tout cela en s’amusant avec les gens qui sont hypnotisés sur scène. Il leur fait faire toute sortes de choses incensés. Par exemple à un moment d’année il dicte au monsieur qui vient d’hypnotisé de se tenir droit et solide comme un arbre. Par la suite il prend deux chaises puis il dépose la tête de celui-ci sur une chaise puis ses pieds sur une autre. Le reste de son corps demeurant dans le vide. Le monsieur était droit et solide comme une planche de bois. Mais Messmer trouvait pas cela assez spectaculaire pour lui et il décidait de prendre une seconde personne et de la déposer debout sur le corps du monsieur qui, celui-ci, je vous rappelle était dans le vide et que seulement sa tête et ses pieds le soutenait.
Sérieusement, moi j’ai été fasciné je n’en revenais pas. J’ai vraiment aimé l’expérience ce n’est pas quelque chose que l’ont voit tout les jours.
Mais sérieusement, si vous avez la chance d’aller le voir en spectacle je vous le suggère puis je vous incite à monter sur scène car c’est une expérience incroyable à vivre. Moi je ne suis pas monté sur scène parce que j’étais trop gêner, mais aujourd’hui je le regrette car j’aurais aimé vire cette expérience hors de l’ordinaire et cela se présente qu’une seule fois dans une vie. Moi, je l’ai manqué. Cette expérience pourrait probablement changer votre façon de voir les dont j’ai vécu choses et votre façon de penser. Je suis ravie de vous faire part de cette expérience culturelle dont j’ai vécu.

Soulagement total

Ce que je n’avais jamais osé dire à un de mes oncles; est à quel point je le détestais. Il faisait toujours du mal à ma famille, surtout à mon père. Cette personne n’avait pas de cœur, il se fichait des autres, toujours des reproches à faire. Il était baveux.
Je lèverais mon poing pour lui foutre en pleine figure.
À noël l’an passé il m’avait niaisé comme toute les années précédentes devant toute la famille avec ses fameuses claques et me disait : allez montre moi ce que tu avais appris à tes cours de boxes. C’était assez!!! Je réagissais aussi vite qui n’avait rien vu venir. Je l’eus pris par la tête et je lui avais immédiatement encerclé mon bras autour du cou. Je l’avais maîtrisé. Il était complètement coincer et c’était à mon tour de le ridiculiser devant toute la famille. Il était frustré. C’était mon père qui était venu nous séparé car il était devenu toute rouge et la famille riait de lui. Ce moment fut très agréable pour moi et j’avais le goût de lui dire que c’était un fendant, hypocrite, égoïste, menteur, profiteur, manipulateur, un gros zéro de la société, que je le détestais, qu’il était une ordure, qu’il était pourri jusqu’au os. Qu’il devait aller se faire soigner par un psychologue. Pour conclure, il ne fut plus parti de ma vie n’y de ma famille.

La chanson qui me représente.

Voici la chanson qui me représente.

Vers1]
Mistery

J’ai d’la misere a comprendre pourquoi yen a qui viole
yen a qui tue yen a qui volent, i me faut un instru pour que j’décollent
(j’comprend pas)pourquoi tant d’enfant s’font mal traité
pourquoi quand t’aide s’correct pi quand ta besouin personne veut t’aidez
(j’comprend pas)qu’yaille des parents qui s’foutent de leur gamin
mais r’gardez bien si tu l’evele pas s’jeune la va jamais foutre rien
(j’comprend pas)qu’maintenant le bonnheur me fuit la malchance me suis
qu’a l’age que j’ai j’aille encore aucune idée de qui je suis
(j’comprend pas)qu’la vie jousent autant d’mauvais tour
pour retrouvez l’bonheur combien d’sans abris donnerais pour
(j’comprend pas)pourquoi on dit qu’le diable existent
pi quand la pluie tombent c’est parce que dieu est triste
(j’comprend pas)pourquoi tant d’question son posé
j’me repondrai jamais malgrés l’nombre de texte composé
(j’comprend pas)pourquoi les problemes sont si dure a gerer
pi pourquoi la belle vie peut etre jamais j’la verai

Mistery[refrainx2]
Pourquoi on posent tant d’question,même si on cherche des reponse
on sais qu’peu importe personne aura jamais raison
si dieux nous a mis sur terre
c’est pour accomplir un but malgrés les peines et les misère

Vers2
Samcrack

J’comprends pas, Comment ça, j’trouve ça drôle de voir/
Du monde qui rentre dans l’décore, parce y saute des étapes pour jouïr de leur pouvoir/(haha)
J’comprends pas pourquoi les jours passent, pis j’saisis de moins en moins/
J’traverse une sorte d’impasse, Ou tout me mène à rien/

Mais si ya d’quoi chu là pour toi, j’te dis les phrase que j’aimerais tu m’sursurres/
Mais tu souffres d’égocentrisme faque tu m’dis que celle qui sont sur(ette)…/
J’tourne une autre page, arrange toi, pour être correct ce chapitre-CI/
(si)Tu veux pas, être complètement éffacer d’mon réCIt/

(si) On compare l’amour a une flamme, ça m’surprend pu qu’ces éphèmères…//
J’t’a veuille d’claquer un d’cancer Àu nombre de remord j’ai envers mes pairs…/
J’ai l’coeur en questionnement, La tête qui est pas capable de suivre en paranoya/
Pourquoi on passe notre temps, à s’endetter de questions, (Asti que j’comprends pas)/

Pourquoi on s’hait, on s’lie on s’leurre (On pense juste à notre bonheure)
Pourquoi on nait, on vie on meurt (La vie éternelle serait l’horreure)

J’comprends pas, j’comprends pu, Crissé moi la paix/
Pourquoi qu’les rares fois qu’j’aurais l’temps d’vivre, j’laisse passé mon tour au première épais ?!/

Mistery[refrainx2]
Pourquoi on posent tant d’question,même si on cherche des reponse
on sais qu’peu importe personne aura jamais raison
si dieux nous a mis sur terre
c’est pour accomplir un but malgrés les peines et les misère

Compositeur:MISTERY

Moi-même psychologiquement

Bonjour,
Je suis fonceur et très persévérant. Quand je veux quelque chose je ferais tout pour l’obtenir.
Je suis une personne très ouvert. Je suis un confident pour mon entourage. J’écoute et j’encourage mes amis.
Je suis aussi très visuel. J’observe beaucoup les gens autour de moi. J’essais de percevoir à l’avance leur réaction.
Je suis très sociable. J’aime apprendre de nouvelle chose. Je suis très protecteur de mon entourage. Je suis contre l’injustice. J’aime que se soit juste pour tout le monde.
Je suis direct et franc. Je suis toujours souriant et de bonne humeur. Je suis honnête et sincère. J’ai des défauts aussi. Je déteste les gens hypocrite, menteur et ceux qui fond du mal aux autres. Je suis trop sur la défensive et je riposte facilement. Je suis nerveux et anxieux. Je suis une personne qui garde toute ses émotions et colère pour moi-même.
Parfois, je peux être jaloux. J’aime pas me faire dicter les choses.